"La cinquième interview de Neruda"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:17

(14)

14.1
Sarah:  » Vous parliez des comportements insertifs un peu plus tôt. J’ai noté certains d’entre eux, mais je n’ai pas entendu le mot amour. L’ai-je raté, ou y a t-il une raison à son absence?  »
Dr Neruda:  » L’amour n’est pas fréquemment utilisé dans les matériaux WingMakers en général. Je pense notamment que c’est parce que le mot porte tellement de ‘valises’ dans ce monde. Il a une sorte dénergie sentimentale, de co-dépendance en termes de relations, et puis dans la culture il est utilisé avec tant de désinvolture, presque comme un slogan, tout ce que les gens utilisent pour saluer quelqu’un comme: « Comment allez-vous? ».
L’amour est la force unificatrice. Ce n’est que cela, et encore, à bien des égards, c’est tout. Du point de vue des WingMakers, c’est un mot-concept très important, même s’ils l’utilisent avec parcimonie. Les six vertus de cœur que j’ai mentionnées sont considérées comme les différentes façons dont l’amour se manifeste dans nos comportements.
Dans cette mesure, l’amour s’exprime dans les comportements vertueux  tels la gratitude, la compassion, le pardon et l’humilité. Dans ce contexte, les six vertus de cœur, collectivement, sont l’expression de l’amour dans la dimension humaine. »

14.2
Sarah:  » Qu’en est-il de la joie? Elle semble aussi absente. »
Dr Neruda:  » Je sais que cette information semble très décevante et inquiétante. Depuis que j’ai déserté de l’ACIO, j’ai deux forces qui voudraient me mettre en échec. Cette pression a pesé sur moi. Ca avait activé un degré de paranoïa en moi que je ne savais pas possible. Pour cette raison, la joie, au moins pour ce qui me concerne, n’a pas encore fait partie de mon expérience personnelle. Je suis sûr que tout le monde va recevoir ces matériaux différemment, en particulier les informations contenues dans ce cinquième entretien.
Je vous rappelle que le monde émotionnel et le sentiment est un implant fonctionnel, et les émotions que nous attribuons à notre cœur ou à l’âme ne proviennent pas vraiment de ces sources. »
Sarah: « Alors, d’où viennent-ils?  »
Dr Neruda:  » La couche de l’esprit appelée l’inconscient génère des émotions, mais elles se ressentent dans tout le corps humain. La couche inconsciente de l’esprit est interdimensionnelle, elle s’étend de Bulle 1 à Bulle 2, ce qui permet de ressentir le monde astral, ou l’après-vie. Quand j’exprime l’une des vertus du cœur, je les place à travers la lentille de l’unité et de l’égalité. C’est là, dans l’expression, qu’elles atteignent leur potentiel. Ensuite, je prends cette expérience et, littéralement, l’envoie à la région de ma tête, en imaginant que l’expérience est placée dans la glande pinéale dans le centre du cerveau. C’est ma façon de la poster à tous à travers l’inconscient. »

[size=38]14.3[/size]
Sarah:  » Pourquoi les avez-vous les appelées vertus cardiaques si les émotions sont générées par l’inconscient?  »
Dr Neruda:  » Le cœur est une métaphore pour le portail dans chaque individu. Il est relativement libre de l’interface humain 2.0 et des implants fonctionnels de l’esprit, en partie à cause du champ électromagnétique qu’il produit, et en partie en raison de ses dynamiques physiques.
Les WingMakers suggèrent que les vertus du cœur devraient être expérimentées et d’abord exprimées dans cette région du corps, au lieu de la région de l’esprit ou de la tête, comme un moyen d’isoler la tendance de l’esprit à simuler ces émotions de la couche de l’inconscient, où ils, par définition, manquent de la même puissance d’expression, parce qu’ils sont dans la séparation. »
Sarah:  » Ca semble un peu compliqué. »
Dr Neruda:  » Je préfère regarder le revers de la médaille. Si je ne fais rien, si je vais m’asseoir tranquillement dans mon fauteuil et médite ou étudie les Écritures religieuses ou prie, comment appuie-je la progression de cette réalité?
Si ce monde reste englué dans la tromperie, c’est compliqué –  pas seulement pour moi, mais pour chaque être dans les bulles 1 et 2. »

[size=38]14.4[/size]
Sarah:  » Une des choses que vous avez mentionnées fréquemment c’est cette notion d’unité et d’égalité. Je comprends le sens et la portée des mots, mais ce ne sont certainement pas des concepts nouveaux. Chaque maître spirituel ne dit-il pas çà?  »
Dr Neruda:  » Pas tous, mais certains le font. Vous pouvez reculer de 2500 années, Héraclite a annoncé que toutes les choses sont un. Il s’agit d’un concept important de la philosophie humaine et dans une certaine mesure de la physique moderne. En ce qui concerne les religions, souvent le fondateur dit une chose et les partisans qui organisent et interprètent les paroles et les enseignements du fondateur les modifient, mais l’unité et l’harmonie n’ont pas été les piliers de la religion, en particulier s’agissant des comportements.
Les WingMakers sont axés sur l’intelligence comportementale exprimée à travers la lentille de l’unité et de l’égalité.
Le JE SUIS – NOUS SOMMES est enraciné dans ce principe.
Ca peut ne pas sembler une grosse affaire d’adopter ce simple point de vue philosophique, et franchement, ce n’est pas parce qu’ils sont tout simplement des mots et seulement un concept. Mais si elle est véritablement adoptée et ancrée dans le cœur de votre système de croyance, alors vous pouvez posséder l’engagement nécessaire pour exprimer cela dans vos comportements. Et c’est là que la plupart des gens auront probablement un problème.
L’interface humain 2.0 est remplie de programmations de Marduk et de l’inconscient humain. Elle est accablée dans ce bourbier comme une personne prise dans les sables mouvants, luttant pour trouver une corde ou quelque chose de solide pour se sortir – la « corde » dans ce cas, est le simple cadre du JE SUIS – NOUS SOMMES – et de l’appliquer dans nos comportements, mais elle doit s’aligner.
Si vous adoptez le cadre, mais pas vos comportements, ne réfléchissez pas, la corde disparaît.  L’unification de tous les êtres dans toutes les dimensions existe. C’est seulement quand vous sortez de l’espace-temps quantique que vous vous rendez compte de l’illusion de la séparation, et le maintien de cette vérité de base de l’unité et de l’égalité dans un humain 2.0 spatial n’est pas chose facile. C’est pourquoi ça doit être plus que des mots, et les mots doivent être pratiqués dans le présent. »

[size=38]14.5[/size]
Sarah:  » Pourquoi les WingMakers s’y prennent-ils comme ça? Ca semble tellement innocent…  Je veux dire, de demander aux gens de devenir conscient de soi, et pratiquer les comportements insertifs et résistifs. Après avoir entendu tout ce qui se passe dans la Triade de Pouvoir, il semblerait que nous utilisions des lance-pierres contre leurs bombardiers furtifs. Ils veulent un système monétaire qui nous rende perpétuellement endettés – esclaves du dollar, et Ils veulent que ce système d’argent soit la monnaie. Les personnes les plus puissantes de la planète qui ont accès à la meilleure technologie, les meilleures armes… comment peut-on s’attendre à l’emporter s’ils veulent le transhumanisme?  »
Dr Neruda:  » Pour comprendre pourquoi les WingMakers sont axés sur le processus Souverain Intégral, vous devez d’abord comprendre pourquoi la Triade de Pouvoir se concentre sur son plan. La Triade de Pouvoir croit que leur concept ‘One World’ est le bon concept. Ils veulent unifier l’humanité par un système d’argent qu’ils contrôlent, en utilisant la technologie comme un autre moyen d’unifier. L’unité, dans leur esprit, c’est plus comme le pasteur du troupeau humain avec des  facilités à gérer les corrals et les surveiller en cas de rébellion.
Leur forme d’unité est une chimère. C’est le théâtre des fins d’affichage, et rien de plus. Leur forme de ‘Nous sommes tous dans le même bateau, nous vous protégeons’, est tout simplement plus d’illusion et de tromperie. Leur plan pour l’homme 3.0 reste fondu avec les mêmes implants fonctionnels qui constituent l’humain 2.0, et qui est la séparation.
Comme je l’ai dit plus tôt, ils sont là pour préparer le retour d’Anu, qu’ils en soient conscients ou pas. Tous les aspects du système d’alimentation, y compris les grandes religions, sont ici pour se préparer. C’est leur mot d’ordre: préparer.
La croyance dominante des Anunnaki envers l’humanité est que nous sommes faibles parce que nous vivons dans la peur et la séparation. Nous ne résistons pas au goutte-à-goutte de l’endoctrinement ou de la lenteur, mais l’évaporation de nos libertés individuelles persiste. Maintenant, rappelez-vous que les Anunnaki et leur Triade de Pouvoir sont à la fois calculateurs et patients. Ce qu’ils ont établi dans notre passé lointain commence à se concrétiser.
La durée de vie limitée de 70 ans d’un être humain n’a pas de patience. L’humain est programmé pour être impatient. C’est contre des êtres infinis qui prévoient sur des délais de centaines de milliers d’années et peuvent programmer les êtres humains dans ces délais pour obtenir précisément ce qu’ils veulent – si les êtres humains y consentent, s’ils ne résistent pas.
Les Anunnaki n’embrassent pas le processus du Souverain Intégral. La notion de l’unité et de l’égalité semble être une faiblesse pour eux. Ils croient qu’ils ont la main haute dans cette partie d’échecs. Ils prévoient l’échec et mat. Les humains se replient.
Le sacrifice de la princesse Diana en Août dernier était symbolique de la reine dynamique perdue sur l’échiquier. C’est le genre de messages qu’ils gagnent, le genre d’annonces audacieuses. Ils le font à partir d’un sentiment de certitude et de patience dans leur programmation.  Quand je dis la programmation, je ne parle pas seulement de l’interface interne que Marduk a programmée, mais aussi la programmation de l’inconscient à travers les médias, la culture, la religion, la politique et la structure économique.
La combinaison de ces forces est vraiment la cause de leur confiance, parce qu’ils voient notre chute comme une fatalité. Maintenant, pour répondre à votre question, les êtres humains, même ceux avec l’ADN Anunnaki, peuvent devenir auto-réalisés dans leur vraie nature à travers un processus simple. Ca ne nécessite pas qu’ils méditent et prient toute la journée ou fassent une retraite dans un ashram.
Le processus Souverain Intégral devient un élément naturel de l’expression de la vie de l’individu. Si suffisamment d’êtres humains peuvent embrasser ce processus ou quelque chose comme ça, la fissure dans le mur s’étendra, le mur deviendra moins stable, et le monde de la séparation, dans sa fragilité, va commencer à s’effriter.
L’Essence de Vie est ce que nous avons de notre côté. Ce n’est pas une fronde comme vous dites. C’est la force infinie du pouvoir de chaque objet dans l’univers. La vie est en nous et elle existe dans un seul et unique état: l’égalité et l’unité. L’ensemble de l’hologramme de tromperie, comme créé et organisé par les Anunnaki et leurs cohortes, qui n’est pas la vie, c’est l’exemple de la séparation.
La vie est sincère et authentique. La séparation engendre la déception, l’indignité et la peur.  Si suffisamment d’êtres humains se réveillent, si nous commençons à réaliser ce qui se passe, quels plans sont faits pour nous asservir plus et s’assurer que nous restons une partie de l’hologramme de la tromperie, la vie se déplacera à l’intérieur de nous et nous pourrons collectivement nous lever et stopper ça, mais ça doit être fait dans le droit chemin, avec honnêteté, pardon et compassion.
L’alternative à la séparation doit être exprimée dans nos mouvements et pratiques. Nous devons modéliser ces comportements comme une entité-collective. C’est la définition du Grand Portail. »


Dernière édition par la baleine le Jeu 7 Juil - 5:36, édité 12 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:19

(15)

15.1
Sarah:  » Vous avez beaucoup parlé de séparation. Pouvez-vous expliquer pourquoi ce concept est si répandu?  »
Dr Neruda:  » Si vous regardez le matériel qui vient de la religion, la spiritualité, la philosophie, la psychologie, même les arts, vous verrez que beaucoup de ce matériel est conçu pour être les ‘Manuel du propriétaire’ pour nos implants fonctionnels. Ils soutiennent l’interface humain 2.0. Ils nous instruisent sur les méthodes et attitudes pour activer ces systèmes à l’intérieur de nous.
J’ai déjà mentionné les trois couches de l’interface de la conscience, l’esprit conscient, le subconscient et l’inconscient.
L’inconscient est où nous opérons principalement en termes de nos comportements et perceptions. La couche de l’inconscient est profonde et pénétrante et est universelle. Comme je le disais, c’est la façon dont Anu utilise le concept de l’unité à son profit. Nous sommes l’un dans la séparation. L’inconscient est un.
La séparation est une énergie fractale. Elle infecte tout dans l’hologramme de la tromperie à un degré tel qu’il n’est pas reconnaissable.
Peu importe comment une personne, ou peut être une organisation, bien intentionnée pourraient transmettre des informations vraies, ce qui se cache souvent derrière des informations est cette énergie fractale de séparation et son utilisation de la comparaison et du jugement et tous les autres outils de séparation qui distillent jusqu’à la peur et l’indignité.
C’est comme si la programmation interne de Marduk et la programmation extérieure de la Triade de Pouvoir faisaient écho autour de tout le contenu de tous les temps et les cultures, aussi communs et acceptés, pour être imperceptibles.
Nous avons accepté la séparation, car elle semble normale. Ainsi, nos comportements et nos perceptions, en grande partie par l’inconscient, incarnent la séparation, et la grande majorité d’entre nous ne le savent même pas. »

15.2
Sarah:  » D’accord, mais comment pouvons-nous en devenir conscients?  »
Dr Neruda:  » Une personne doit comprendre qu’elle est programmée… c’est le point de départ. Si vous n’acceptez pas ce principe de base, alors pourquoi voudriez-vous choisir de changer? Si vous le faites, alors observez la programmation à l’intérieur de vous, chez les autres, dans votre environnement, le monde plus large, et commencez à voir comment cette programmation est subtile.
À bien des égards, observer cette programmation nous oblige à être neutre, de sorte que nous ne pouvons tout simplement observer nos états internes et les messages qui y sont, ainsi que ceux du programme externe, qui viennent par la télévision, l’Internet, le courrier électronique, les journaux, magazines, publipostage, etc.
Il n’est pas essentiel que vous sachiez comment chaque programme est exprimé dans votre vie ou que sa signification est ésotérique. Ce qui est important, c’est que vous compreniez que vous êtes en cours de programmation et que vous cherchez une source interne de direction, d’inspiration, et de mouvement.
Le processus Souverain Intégral est concentré sur vous – l’individu – dirigeant votre propre soi – l’Essence de Vie – à s’exprimer dans l’unité et l’égalité. C’est tout. Si vous faites cela, vous vous libérez de l’emprise de la programmation. Pour certains, cela peut être fait rapidement, et pour d’autres, il peut exiger la pratique la plus diligente. »

15.3
Sarah:  » Puis-je faire cela et être encore une chrétienne ou quoi que ce soit dans lequel j’ai été élevée?  »
Dr Neruda:  » Je propose que tous ceux qui résonnent avec cette information essayent. Voyez comment elle les conduit à travers leur chemin de vie. S’ils veulent rester dans leurs structures actuelles, voyez si les éléments du processus Souverain Intégral pourraient être appliqués. Mais si vous ne voyez pas de séparation dans vos pratiques actuelles, alors restez-en là, parce que vous n’aurez pas la motivation pour être un pratiquant. »
Sarah:  » Mais vous venez de dire à l’instant que la plupart d’entre nous ne voient pas la séparation. »
Dr Neruda:  » J’ai dit que si vous ne la voyez pas dans votre pratique actuelle, alors vous ne serez pas motivés pour changer. Ce processus est tout le changement. Ne vous méprenez pas à ce sujet. Il n’est égoïste en aucune façon. Il n’y a pas à creuser ici dans le roc d’un système de croyance qui va vous faire sentir supérieur ou privilégié ou sage. Il n’y a vraiment pas de système de croyance ici autre que le processus Souverain Intégral.
Il n’existe aucune structure, aucune organisation, aucun maître, pas de hiérarchie, personne n’est au-dessus de l’autre ou en dessous de l’autre. Voyez-vous? Ce n’est pas une organisation de ce monde. Elle ne peut pas être de ce monde; sinon, elle est soumise à une séparation.
La seule façon de manifester l’être humain 3.0 SI est à l’intérieur des êtres humains qui ancrent cette nouvelle conscience de conduite sur cette planète à travers leurs comportements et inconscient et qui illustrent ce processus,. C’est la seule façon, et tous ne sont pas prêts à le faire. »
Sarah:  » Qu’est-ce qui se passe si nous voyons la séparation, mais n’avons pas encore la motivation pour faire des changements dans nos comportements?  »
Dr Neruda:  » Les implants fonctionnels de l’interface de l’humain 2.0 sont rarement faciles à libérer. Ils tiendront à l’Essence de Vie aussi longtemps que possible. Ils veulent conduire le navire humain, ne pas sauter sur la banquette arrière et regarder comme de simples passagers. C’est contre leur programme. »


Dernière édition par la baleine le Mar 5 Juil - 0:38, édité 3 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:20

(16)
16.1
Sarah:  » Alors parlez de cette résistance des implants fonctionnels. Comment ça se manifeste?  »
Dr Neruda:  » Je suis sûr que c’est une chose individuelle. Je ne prétends pas savoir comment c’est pour quelqu’un d’autre. Je peux vous dire par mon expérience personnelle, que j’ai d’abord plongé dedans la tête la première et réarrangé ma vie en fonction de ce processus. Je pensais que je faisais un bon travail, et puis une semaine ou deux plus tard, je me suis retrouvé à la case départ, exactement là où j’avais commencé.
C’était comme de l’amnésie. C’était comme si j’avais oublié même que j’étais en train de faire une nouvelle pratique. Certes, dans mon cas, j’ai eu beaucoup de distractions dans ma vie, mais tout le monde peut probablement en dire autant. Aussi, je pense que cette tendance, pour revenir aux habitudes du système de la conscience à l’intérieur de notre interface 2.0, est le principal moyen par lequel la résistance est exprimée.
Changer cette vision n’est pas une proposition facile. L’esprit humain 2.0 n’aime pas la banquette arrière. »
16.2 Sarah:  » Alors, qu’avez-vous fait, pour revenir au processus Souverain Intégral?  »
Dr Neruda:  » Eh bien, selon moi, j’avais besoin de diriger les techniques vers l’intérieur. »
Sarah:  » Expliquez-vous… »
Dr Neruda:  » Je dirigeais les vertus de cœur vers les autres, mais je ne les tournais pas vers mon intérieur. Il m’est apparu que pour commencer, l’intérieur était probablement l’endroit le plus important.
Sarah:  » Comment avez-vous fait cela?  »
Dr Neruda:  » Il faut beaucoup de vigilance pour vivre et s’exprimer dans le présent. Les êtres humains ont tendance à vivre dans les souvenirs du passé ou les préoccupations futures. C’était ce que je faisais et il m’a fallu ‘le maintenant’. Et ‘le maintenant’, c’est où notre Essence de Vie s’exprime. Ce n’est pas dans le passé ou l’avenir, les cadres de la conscience pivotent seulement entre le passé et l’avenir, si vous vous trouvez là-dedans, vous savez que vous n’êtes pas dans votre essence.
Quand j’ai réalisé cela, j’ai lu de la philosophie des WingMakers que le souffle était l’aimant du maintenant. Ca a été l’élément qui a amené l’être humain dans le maintenant en étant conscients de leur respiration. J’ai aussi appris qu’il y avait différents types de respiration qui ont permis à ce sentiment du maintenant de pénétrer plus vivement dans l’hologramme de la tromperie.
Le fait est que la simple conscience de mon souffle m’a aidé, comme les WingMakers l’ont dit, à me centrer dans le calme. Ceci, d’ailleurs, ne signifie pas que vous devez être dans une pièce calme. Vous pouvez être dans une réunion au travail et vous centrer dans le calme à travers votre souffle. Mais en étant dans cette centralité interne, j’étais dans une meilleure position pour sentir mon propre sens de l’expression, et c’est ce qui manquait dans mes premiers efforts pour intégrer ce processus.
[size=107]16.3[/size]
[size=107]Je n’ai pas eu un bon point de départ pour ma pratique des vertus de cœur, et je les dirigeais vers l’extérieur – vers d’autres personnes, des événements – et pas à moi en premier. Une fois que j’ai fait ce réglage, ça m’a aidé à identifier mon essence et à la distinguer de mon mental.[/size]
L’Essence de Vie est authentique dans l’unité et l’égalité et se déplace exclusivement dans le maintenant. Les cadres de la conscience pivotent entre le passé, le présent et l’avenir, et fonctionnent dans la séparation. Si vous exprimez les vertus de cœur du cadre de la conscience, en particulier vers l’extérieur, ils n’auront pas la même puissance ou le même effet. »


Dernière édition par la baleine le Mar 5 Juil - 0:49, édité 4 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:21

(17)

Sarah:  » Vous avez mentionné l’idée de résistance et de comportements insertifs, et je crois que je comprends les comportements insertifs en termes d’exprimer les vertus du cœur à soi-même et d’autres, mais parlez un peu plus des comportements résistifs. Quels sont-ils, et comment ça marche?  »
Dr Neruda:  » Encore une fois, vous devez commencer du point de distinction de votre Essence de Vie dans le maintenant. Centrez-vous dans le maintenant en étant toujours conscients du souffle. Au début, cela peut prendre un certain temps, mais ça vient plus vite avec la pratique. Les modes de pensée qui vous relient à la séparation doivent cesser. Les comportements aussi. Vous pouvez dire tout simplement, j’ai identifié un comportement qui prend en charge la séparation dans ce monde.
Exemple: « J’ai cru que les musulmans étaient moins moraux que les athées, et donc moins susceptibles d’entrer dans le ciel que quelqu’un qui ne croit même pas en Dieu.» C’est une croyance ou une forme de pensée qui se rapporte à la séparation. Je peux dire, arrêtez cela, mais ce n’est pas vraiment évident pour la plupart des gens. Je ne peux résister à la croyance à chaque fois qu’elle s’exprime dans ma vie, mais beaucoup de ces croyances sont si subtiles et inconscientes que nous ne réalisons même pas comment elles s’expriment dans nos comportements et nos choix.
Si vous appliquez les vertus du cœur pour vous, comme vous vous pardonnez d’avoir ces perceptions, ayez de la compassion pour vous-même parce que tout le monde est infecté par ces croyances de séparation dans leur subconscient et leurs couches de l’inconscient.
Soyez humble parce que faire ce changement résistif n’est pas seulement pour vous, car dans un sens, il s’agit de tout le monde, parce que nous sommes un. Appréciez le fait que vous travaillez pour le bien de tous. Ayez le courage de pouvoir les supporter et résister à ces complexes de séparation qui se cachent dans votre cadre de conscience programmée.
Vous pouvez voir comment j’ai utilisé les vertus de cœur pour traiter efficacement une croyance ou une perception qui me séparait, et pas seulement des musulmans qui ont été la cible dans cet exemple particulier, mais lorsque vous dessinez des cercles de séparation autour de quelqu’un, vous opérez à partir de l’implant du système de la conscience, et il ne supporte que l’hologramme de la tromperie. »
Sarah:  » D’accord, mais vous ne dites pas que je dois regarder les violeurs et les meurtriers comme « un » avec moi?  »
Dr Neruda:  » Eh bien, c’est tout simplement ce qu’ils sont. Vous ne pouvez pas être dans l’unité et l’égalité et dire, eh bien, c’est vrai, sauf pour cette population ou ces criminels de la race humaine. Il n’existe pas de colonie de lépreux où les humains sont exclus de l’extérieur du cercle. Le cercle est tout compris, ou il est dans l’illusion. Ceci est un absolu.
Rappelez-vous ma déclaration, que l’hologramme de la tromperie est une prison?  »
Sarah:  » Oui… »
Dr Neruda:  » Il n’y a pas d’autre prison dans la prison. Nous sommes tous dans la prison. Nous sommes tous des prisonniers, même ceux parmi les Incunables. Il n’y a personne qui se trouve à l’intérieur des murs de la prison et connaît l’unité et l’égalité véritables. »
Sarah:  » Mais alors, comment peut-on changer, si personne ne sait cela?  »
Dr Neruda:  » Il s’agit d’un processus – à la fois pour l’individu et la race humaine. Nous y travaillons, ensemble. Nous résistons aux comportements de séparation et d’insertion des comportements de l’unité et de l’égalité. Nous dégageons des pensées, des idées, des croyances, des principes, des personnes, des organisations, des devises, de la nourriture, des vêtements, la mode, les jouets et tout le reste dans la hiérarchie dont les racines sont nourries par la séparation. »
Sarah:  » Quand vous le présentez de cette façon, ça semble ardu, voire impossible. »
Dr Neruda:  » Ca doit être fait, et ça doit être fait par nous. La question est, si ça doit être fait, quand l’humanité veut-elle le faire? Maintenant? Cent ans? Un millier d’années? Dix mille ans?
Les WingMakers sont clairs à ce sujet dans leurs écrits: si nous attendons après l’humain 3.0, lorsque l’homme et la machine seront intégrés, ça deviendra plus difficile. L’asservissement de la vie doit s’arrêter, à tous les niveaux. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 0:57, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:22

(18)

Sarah:  » Je veux passer à quelque chose qui me préoccupe à propos de toute cette conversation, et c’est la question de Dieu. D’après votre description, Dieu, tel que nous venons de penser à lui… ou elle, est une illusion. C’est vraiment un être qui se présente comme Dieu. Donc la question est, est-il un vrai Dieu?  »
Dr Neruda:  » Merci de poser cette question. J’étais censé la soulever, et je pense que je me suis dérouté. Revenons à l’expérience de pensée sur les bulles. Il s’agit d’une présentation d’un dieu, qui, comme je l’ai dit, est Anu. C’est le dieu et le culte qu’aussi bien les musulmans, les juifs et les chrétiens vénèrent. C’est le dieu qui veut revenir et avoir une nette suprématie sur l’humanité pour diriger l’humanité vers l’humain 3.0, un monde d’existence transhumaniste qui s’étendrait éternellement. »
Comme je l’ai dit, il y a une Essence de Vie à l’intérieur de tous les êtres, y compris les Anunnaki, et cette vie est Essence Infinie.
Si vous comprenez l’infini, alors vous comprenez qu’elle est en dehors de l’espace-temps. Si un être est en dehors de l’espace-temps, il n’est pas défini par des polarités comme la naissance et la mort, la création et la destruction, le bien et le mal, et ainsi de suite. Ce n’est redevable à aucun de nos vocabulaires et concepts.
Ainsi, lorsque les WingMakers ont décidé qu’il était temps pour que ces informations soient disponibles sur terre, ça a été proposé, en termes de leur texte, comme un pont. En d’autres mots, ça a été réduit à notre langage construit. »
Sarah:  » Et d’autres formes de médias aussi, comme la musique et l’art. »
Dr Neruda:  » Oui, mais dans une autre application. Toutes ces informations sont nécessaires pour encoder d’une manière qui soit acceptable pour les deux sources de contrôle.
L’une était Anu et sa hiérarchie, l’autre, l’individu.
C’est pourquoi le matériau dans cette interview ne sera libéré que lorsque certaines conditions seront remplies, et les WingMakers sont raisonnablement convaincus que l’information ne sera pas anéantie par la hiérarchie ou rejetée comme un conte de fées par les personnes qu’ils cherchent à atteindre.
Maintenant, quand cette décélération s’est produite, ils ont choisi de diffuser l’information par phases. La première phase serait codée d’une manière qui permettrait aux gens de comprendre le monde en dehors de l’hologramme de la tromperie, mais dans un cadre qui est un peu familier, c’est en résonance avec l’évolution des croyances sur la planète.
D’où l’idée de la Source, Source-Intelligence, Souverain-Intégral, Instrument-Humain… tous ces concepts sont fournis sans détails contextuels, parce que si c’était le cas, les informations que je vous délivre ce soir seraient purgées par la Hiérarchie. Toute la chaîne de l’événement serait démolie.
Le point de création du Portail et Grand Portail se serait embourbé dans le doute. Ainsi, il sera distribué de la manière qu’il faut. Ce n’est pas sous mon contrôle. »
Sarah:  » Qu’est-ce que cela a à voir avec l’existence d’un Dieu ou pas?  »
Dr Neruda:  » Je voulais juste préciser que le mot dieu signifie plusieurs choses et il doit être clair que sa signification devient obsolète. C’est pourquoi, en partie, les WingMakers n’utilisent pas le mot ‘dieu’, mais utilisent à la place le mot ‘Source Première’.
Cependant, dans leurs écrits philoso- phiques suivants, après la Chambre Six, ils n’utilisent pas ce mot, pour les raisons que j’ai mention- nées. Mais ce sont des intonations très subtiles dans leurs écrits, comme ils essaient de tisser leurs messages dans notre culture moderne sans être ciblés par les censeurs hiérarchiques. »
Sarah:  » Il y a des gens qui censurent littéralement cette information?  »
Dr Neruda:  » Il y a des gens qui censurent et contrôlent l’information partout – dans les médias, le gouvernement, l’armée, les sciences, l’éducation, la religion… partout. La Hiérarchie a une armée complète de censeurs. La grande majorité ne savent vraiment pas pour qui ils travaillent, ils sont simplement les exécutants de ce pourquoi ils ont été embauchés à faire appliquer. C’est juste un travail.
Mais les plates-formes technologiques existent principalement pour la censure. La collecte de renseignements permet à la NSA de censurer et de contrôler l’information. C’est leur travail de filtrer, contrôler et manipuler l’information. Le système de surveillance des masses n’est pas déployé pour les protéger; c’est pour les contrôler, les garder à l’intérieur de la prison – du point de vue d’Anu, et contrôlable – du point de vue de l’élite.
Sarah:  » Vous n’êtes pas en train de dire que la NSA se soucie de ce genre de choses, si?  »
Dr Neruda:  » Pas dans le sens de la façon dont Dieu est défini, mais c’est grâce à leurs plateformes de surveillance que ceux de la hiérarchie sont alertés de l’information qui détaille les aspects critiques de leur hologramme de tromperie. Ce type d’information est alimenté en amont par ceux qui s’en soucient. »
Sarah:  » Si c’est le cas, chaque fois que ce sera libéré, ça sera censuré, alors quel est l’intérêt?  »
Dr Neruda:  » C’est une question de timing. Si c’est libéré, ce sera parce que les WingMakers savent que ça passera à travers la censure. Quelque chose va se passer qui le permettra. »
Sarah:  » Je suis consciente que vous n’avez pas encore vraiment répondu à ma question sur Dieu, donc je reviendrai sur cela, mais avec l’Internet ces jours-ci, ne pourriez-vous pas tout simplement laisser tomber toute cette information sur le public à un moment donné?
Ca partirait de quelques milliers de personnes, puis ils pourraient le mettre sur d’autres sites et ça croîtrait tout simplement en progression géométrique. Comment pourraient-ils le retenir ou censurer?  »
Dr Neruda:  » Ca serait modifié. Il s’agit de tout un ensemble d’informations. Une fois que c’est sorti dans ce format, certains affirmeraient que leur version est l’originale et les autres prétendraient que leur version était l’originale, et elles pourraient être aussi différentes que noir et blanc dans certains secteurs. Ca ne créerait que de la confusion, et une fois qu’il y a confusion, il est impossible d’apporter des précisions.
Dans les milieux du renseignement c’est ce qu’on appelle la destruction de la réputation. Voyez-le comme ça. Vous disposez d’un ensemble d’informations qui est ciblé pour des êtres particuliers qui vivent partout sur la planète. Vous attendez jusqu’à ce qu’il y ait un système de communication qui peut arriver à chacun de ces êtres. Vous devez vous assurer que l’information est aussi pure qu’elle peut l’être, mais ça parviendrait toujours aux censeurs, donc vous encodez et relâchez en phases.
La première phase est libérée comme un événement réel, pour tester les eaux de la réaction. La deuxième phase est libérée avec du nouveau contenu et des modifications, en soulignant que c’est une fiction. C’est pour rassurer les censeurs. La troisième phase s’implique davantage dans les pratiques et les comportements, mais sans contexte complet. La quatrième phase sera probablement le portail humain. La cinquième phase sera probablement cette interview.
Et les phases qui suivent dépendront de la façon dont cette interview est reçue. Ainsi, chaque version est observée à la fois par la hiérarchie et par les WingMakers. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 0:58, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:24

(19)

Sarah:  » Bon, revenons à la discussion sur Dieu. »
Dr Neruda:  » Oui… oui, pour répondre à votre question, y a t-il un dieu? Il y a beaucoup de dieux. Certains êtres se présentent comme des dieux, et certains êtres manipulent les autres à un degré tel qu’ils deviennent considérés comme des dieux.
Et puis, il y a des intelligences collectives qui se déplacent entre les membranes quantiques et simulent les qualités divines de l’omniscience et de l’omnipotence, mais ils ne sont pas des dieux dans le sens d’être Le Créateur. Il y a même des êtres qui se présentent comme un dieu par un canal humain.
Le point de vue des WingMakers est que les civilisations les plus anciennes de l’univers croient qu’il y a un Créateur, mais que ce Créateur, connu dans la philosophie des WingMakers comme Source Première, est si fondamental qu’il est l’essence fractale de toute vie dans toutes les variations. Il est le zygote quantique de la vie au niveau le plus fondamental.
Il n’est pas vraiment connaissable tel que nous pensons à la connaissance. Il est expérientiel par le son qui évoque ce ton de l’égalité dont parle la philosophie des WingMakers. Ce n’est pas appréhendé par l’esprit, ce qui le rend difficile à décrire ou transmettre.
C’est le problème avec quoi que ce soit d’aussi élémentaire que tout cela, mais ça disparaît. Comment le transmettriez-vous de telle manière qu’il puisse retenir l’attention d’un être humain?  »
Sarah:  » Donc, il y a un Dieu, aussi inaccessible et fondamental soit-il?  »
Dr Neruda:  » Oui, mais je tiens à mentionner que la relation est à un Créateur, pas un dieu. Le Créateur est dans toute vie. Dieu est plus qu’un parent et, dans les milieux religieux, une figure paternelle qui est humanisée à un tel degré que nous pouvons prier Dieu de nous donner des choses, nous aider à éliminer les obstacles, écraser nos ennemis et ainsi de suite.
Le Créateur est aligné à l’unité et l’égalité, alors que dieu est aligné à la séparation et la peur.
La Source Première est Le Créateur de la Vie – la réalité manifeste de toute existence. Le Créateur vit dans la vie comme l’étincelle infinie qui relie toute la vie comme des égaux dans l’unité. Il ne s’agit pas ici d’être humanisé. Il ne peut pas être humanisé, ou, à cet égard, réduit à toute autre forme de vie ou de chose.
Le Créateur est la conjonction de toute existence dans l’égalité de l’unité, et lorsque cela se produit, alors Dieu existe.
Quand cela n’est pas, il n’y a pas de dieu dans l’existence, seulement un Créateur. C’est vraiment aussi simple que cela.  Comme il est dit dans les différents textes religieux, que Dieu créa l’homme à son image ou à sa ressemblance, et à condition que vous compreniez Anu comme dieu, alors c’est une déclaration vraie et raisonnable.
Toutefois, le Créateur a créé l’étincelle infinie qui anime la forme humaine, et donc le Souverain Intégral est La Création, et Anu n’a rien à voir avec cela. Il a simplement compris le moyen de l’asservir.
La dernière chose que je vais dire sur le concept de dieu, c’est qu’il est utilisé par les religions pour nous enlever des responsabilités. Il nous permet de dire, je ne suis pas responsable de la pauvreté ou de la guerre ou de la maltraitance des enfants. Il y a un dieu qui est beaucoup plus élevé que nous. Dieu a créé le monde, il en a la charge. S’il permet la guerre et la pauvreté, qui suis-je pour en assumer la responsabilité? Les malfaiteurs payeront en enfer, et les tourmentés régneront dans les cieux.  Aussi, dieu, ou le concept de dieu, nous libère de toute responsabilité.
Le Créateur, d’autre part, n’est pas comme ça, parce que nous sommes tous liés dans l’unité, et ce qui arrive à un arrive à tous, et par conséquent, nous sommes tous responsables pour permettre la séparation de la règle dans nos comportements. Il est important de reconnaître la différence entre le concept du Créateur et de dieu, en particulier dans l’hologramme de la tromperie. »
Sarah:  » Après avoir entendu toutes ces explications – pas seulement sur Dieu… Créateur, mais l’intégralité de l’interview de ce soir, pourquoi ne pourrait-il pas juste sortir tel qu’il est défini dans cette interview. Pourquoi même libérer les premières phases si elles sont sorties de ce contexte?  »
Dr Neruda:  » J’ai déjà essayé de répondre à cela… permettez-moi de le dire de cette façon, mais comprenez que c’est de la spéculation, aussi, prenez-le comme tel. Il n’y a pas de garantie que cela se libère ou reste relâché. C’est l’une des raisons. Il peut y avoir d’autres personnes qui ont besoin de l’information de la dernière phase plus tôt, car ça comblerait leurs convictions actuelles mieux que l’information de la phase plus tardive. C’est une autre raison.
N’oubliez pas, que c’est autant redéfinir l’inconscient comme quelqu’autre chose. L’inconscient est la ‘porte dérobée’ que les Anunnaki ont laissée ouverte dans leur conception. C’est là où le vecteur de piratage peut arriver, et c’est ainsi que l’information des WingMakers a été livrée. »
Sarah:  » Que voulez-vous dire par le vecteur piratage?  »
Dr Neruda:  » Les WingMakers piratent le programme de notre cadre de conscience créé par les Anunnaki; le programme interne de l’ADN et des implants fonctionnels de Marduk; et programmés extérieurement par la hiérarchie, a.k.a. les Illuminati, mondialistes, nouvel ordre mondial, élite du Groupe Bilderberg, etc. Les WingMakers doivent intervenir dans ces programmes à partir de vecteurs qui sont moins protégés ou défendus par les censeurs, et qui ont un potentiel de propagation rapide.
Gardez à l’esprit que, bien que les implants fonctionnels de l’interface humain 2.0 soient programmables, s’ils deviennent piratés ou modifiés, ils peuvent être mis à niveau ou corrigés, tout comme un logiciel. Ainsi, la méthode idéale pour entrer dans le domaine humain est d’entrer par une porte dérobée, paraître inoffensif, une partie de l’ordre même, et puis, tranquillement, ensemencer un processus fractal qui peut se propager à travers la couche de l’inconscient.
Ce vecteur n’est pas en train de modifier le programme du point de vue matériel ou logiciel. Il utilise le cadre de la conscience dans l’interface humain 2.0 sans changer sa programmation. C’est comme une ‘app’ à cheval sur le dessus du système d’exploitation. Elle doit être invisible jusqu’à ce que certaines conditions soient remplies. Une fois que ces conditions sont remplies, elle peut être libérée, et une fois qu’elle se propage, elle ne peut plus être arrêtée. »
Sarah:  » Je ne suis pas familière avec le terme ‘app’, ça veut dire quoi?  »
Dr Neruda:  » C’est un logiciel qui ne fait pas partie de l’OS, mais qui l’utilise [OS: Operating System ou système d’exploitation]. »
Sarah:  » Si ça ne change pas le cadre de la conscience, qu’est-ce que ça fait?  »
Dr Neruda:  » Ca permet à l’individu d’engager son propre processus Souverain Intégral, ce qui lui permet de se libérer de l’emprise de ces systèmes sur son Essence de Vie. Il s’agit moins de modifier ou de changer le programme que de relâcher l’emprise que ces programmes ont sur la conscience de l’Essence de Vie. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 0:58, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:25

(20)

Sarah:  » D’accord, je pense que je comprends… si je veux revenir à ce processus. Vous avez dit: il comporte deux parties principales, les comportements insertifs et les comportements résistifs. Vous avez également mentionné quelque chose à propos du souffle, mais je n’ai pas entendu que vous ayez dit quelque chose de spécifique à ce sujet. »
Dr Neruda:  » Oui, la respiration est un moyen important pour vous amener dans la conscience de soi. C’est comme une lumière quantique tournant sur ce qui illumine votre Essence de Vie – cette partie de vous qui n’est pas de l’interface humain 2.0. Vous êtes en mesure de détecter et de réexpérimenter cet être infini qui est vous. Le souffle est quelque chose que n’importe qui peut utiliser sans beaucoup de complications, et évidemment, il est toujours avec vous. Il ne nécessite aucune technologie ni expertise. C’est une façon vraiment juste de décaler l’attention au cœur de votre soi.
Les WingMakers écrivent sur la respiration quantique ou pause quantique. C’est une technique de ‘Philosophy Seven’. »
Sarah:  » Pouvez-vous expliquer cela?  »
Dr Neruda:  » C’est très simple. Vous respirez par le nez pendant environ 2-4 secondes ou ce qui est le mieux pour vous. Une fois que vous avez rempli vos poumons, vous faites une pause – ou retenez votre souffle – pour la même durée que le temps d’inspiration. Alors que vous êtes dans la pause – retenant votre souffle – ressentez comme une suspension du temps et remplissez cet espace avec la sentiment de JE SUIS. »
Sarah:  » D’accord, désolé de vous interrompre, mais dites-moi encore une fois, qu’est-ce que je ressens? Comment le définissez-vous?  »
Dr Neruda:  » C’est l’aspect souverain de la conscience. Ce n’est pas la personnalité qui définit votre expérience humaine, ou vous vous associez typiquement comme avec vous-même. C’est vôtre conscience infinie. C’est aussi un. JE est un. C’est une chose: la vie infinie. Ce n’est pas l’esprit, ni le cœur, ni le corps, ni les sentiments, ni les émotions de la personnalité. Il est singulier dans la profondeur et le silence. »
Sarah:  » D’accord, poursuivons… »
Dr Neruda:  » Après avoir retenu le souffle dans les poumons, et ancré avec le sentiment JE SUIS, vous expirez par la bouche, encore une fois pour la même durée, et puis vous vous arrêtez de nouveau – vos poumons sont vides, et pendant que vous faites une pause, détenez le sentiment NOUS SOMMES. Puis, vous répétez ce cycle jusqu’à ce que vous sentiez que vous avez fini.
Sarah:  » Pouvez-vous expliquer le NOUS SOMMES, le sentons nous aussi?  »
Dr Neruda:  » C’est le sens de la connexion à tous. Le sentiment que vous êtes connecté et que le ressenti de JE SUIS, que vous aviez il y a un instant, est partagé avec tous. J’utilise la pause de l’expir pour placer l’une des vertus de cœur que je travaille à ce moment. Par exemple, je peux travailler sur la vertu de la compassion dans ma vie personnelle, et je peux tenir ce sentiment en cette pause de l’expir et imaginer qu’elle est partagée avec tous. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 0:59, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:27

(21)

Sarah:  » Je crois que je comprends ce que vous dites et je ne veux pas que vous le preniez mal, mais comment cela peut-il rivaliser avec un ordre du jour mondialiste de prise de contrôle du monde?  »
Dr. Neruda:  » C’est une bonne question. Mais regardez la réalité. Nombreux sont ceux qui ont protesté contre cet esclavage. Tout au long de l’histoire, il y a déjà eu des gens qui sont venus à cette réalisation par divers moyens, et ils ont alerté les gens de cette tromperie. Ils peuvent l’appeler une conspiration sans vraiment comprendre la profondeur de cette tromperie ou son plan ultime, mais de toutes façons, ils le savent, quel que soit le niveau, ils ont tous fait l’expérience de la peur. La crainte est que nous sommes impuissants à les arrêter.
La clé de voûte de ce projet de l’élite a été planifiée il y a plus de onze mille ans, le plan a été conçu avant même que l’humain 2.0 n’existe. Ils ont la puissance d’êtres interdimensionnels qui connaissent l’humanité à un niveau intime, parce qu’ils ont créé littéralement l’être humain, et ils peuvent programmer l’humanité avec une telle granularité pour définir nos chemins de vie, jusqu’à nos choix au jour le jour.
Comment peut-on éventuellement vaincre un tel antagoniste? Ils ont de l’argent, ils ont les politiciens dans leurs poches, ils ont la défense et la protection, ils ont des relations puissantes partout dans le monde, et ils ont la technologie la plus puissante en termes de surveillance et d’armes. Leur cercle intérieur est impénétrable.  Nous pouvons être éveillé et conscient de ce qui se passe, mais la conscience ne peut pas soudainement – en chacun – changer l’échiquier. Ils nous narguent de protester.
Agitez vos signes, publiez vos sites Web, lancez vos poings vers le ciel, enquêtez sur tout ce que vous voulez, ça ne changera rien. Ils nous disent en pleine face que leur pouvoir est inépuisable. C’est leur façon de penser.  Ils veulent nous faire sentir cette futilité et avoir ce sens primordial que la fin de la partie est inévitable. Ils veulent nous faire croire que nous sommes impuissants. Rappelez-vous, ils sécurisent le monde et ses populations pour le retour d’Anu. C’est leur programme, et pendant que la pierre angulaire de l’élite entend ce seul plan, ça leur suffit, parce que les agents en aval, ces entités programmées, sont loyaux.
Tout ce que nous devons faire c’est regarder Madeleine Albright lors de cet interview de 60 minutes et nous comprenons comment ils ont été programmés à penser. »
Sarah:  » Je ne crois pas avoir vu ça, que fait-elle?  »
Dr Neruda:  » Il y a environ un an et demi, Lesley Stahl de ’60 Minutes’ a demandé à l’ambassadeur américain aux Nations Unies, Madeleine Albright, si la mort d’un demi-million d’enfants était le prix pour punir essentiellement Saddam Hussein. Albright a répondu que ça l’était. Vous voyez, c’est l’ennemi qui détient le pouvoir. S’ils peuvent justifier de tuer des enfants, ils peuvent faire n’importe quoi.
Les WingMakers ont écrit que ce ne sont pas les manifestations qui vont changer cet ennemi. Si nous leurs tirons dessus avec nos armes à feu dans la rue et pratiquons la résistance, ils nous écraseront. Afin d’arrêter leur objectif, il faut appuyer sur le mur, et nous pouvons le faire en étant des praticiens du processus Souverain Intégral ou quelque chose de semblable. Si les êtres humains deviennent des entités déprogrammées auto-conscientes, qui comprennent en particulier la façon dont nous avons été les esclaves et pour quelle raison nous pouvons collectivement faire tomber le mur qui nous sépare de notre vrai moi, cela crée une réaction en chaîne qui affecte tout le monde, y compris la pierre angulaire de l’élite.
Le mur tombe aussi pour eux.  Il s’agit d’utiliser la conscience de l’Essence de Vie pour révéler la conscience de l’humain 2.0 comme une réalité inventée. C’est le sevrage de l’hologramme de la tromperie vers la réalité que toute vie existe infiniment comme égale dans l’unité. »
Sarah:  » D’accord… mais comment savoir que nous serons couronnés de succès contre eux. »
Dr Neruda:  » Nous ne…[…] autre que ce que j’ai dit avant, que les WingMakers sont des êtres humains qui ont voyagé dans le temps afin de partager ce cadre du Souverain Intégral. Je sais que cela résonne comme de la science-fiction d’une rencontre entre David et Goliath. Je peux comprendre cela, mais je vous explique ce que je sais aussi directement et honnêtement que je peux le décrire. Si quelqu’un lit cette interview, en supposant qu’elle soit distribuée dans le futur, alors vous pourrez décider vous-même si ce que je dis tient debout devant votre examen.
Je voudrais juste avertir certains de considérer la possibilité que vous le rejetteriez, votre réaction pourrait être une réponse programmée. C’est le cadre de votre conscience qui détecte et répond. Considérez ceci avant de rejeter ces informations comme de la fiction. »
Sarah:  » Mais comment une personne le saurait-elle? Je me trouve à douter de cette révélation. Je ne trouve pas ça très plausible. En tant que journaliste, je suis formée à me méfier des sources, et vous avez partagé de telles informations avec moi que je me demande comment cela est possible et que je n’en aie pas entendu parler. »
Dr Neruda:  » La hiérarchie pratique la tromperie en contrôlant les boutons sur la machine du pouvoir absolu. Cette machine est… »
Sarah:  » Mais vous-même dites que l’Internet n’était pas quelque chose qu’ils voulaient sortir. »
Dr Neruda:  » C’est vrai, mais quelle que soit la technologie libérée, ils trouveront un moyen de l’utiliser à leur avantage. Ce qu’est la technologie n’a pas d’importance, ils vont trouver un moyen de la renverser, la modifier et l’utiliser pour leur ordre du jour. Ce sont des êtres extrêmement brillants qui sont obsédés par la centralisation du pouvoir et du contrôle, afin qu’Anu puisse s’insérer sans résistance. »
Sarah:  » Qu’est-ce si suffisamment de gens se sont réveillés et se sont rebellés? Ne pourrions-nous commencer une révolution et renverser ces criminels fous?  »
Dr Neruda:  » Ils ne sont pas fous; ce sont des intelligences trompeuses qui ont perdu tout sens de la connexion à leur vraie nature. À bien des égards, ce sont eux qui sont perdus, et parce qu’ils sont tellement perdus, ils ont mené le pas soupçonneux de leur trouble de l’obéissance. Nous les avons suivis. C’est notre responsabilité.
La matière pour se réveiller est là, dans cette interview. Mais c’est une chose de se réveiller, et c’est une autre chose que de savoir ce qu’il faut faire à ce sujet. Vous parlez d’une révolution, selon les WingMakers ce serait un gaspillage de la vie. Ils ne vont pas renoncer à ce à quoi ils ont travaillé si dur et mis si longtemps à produire. Ca ne changera que lorsque le mur sera tombé.
Le mur est le cadre de conscience de l’humain 2.0 qui est programmé en chaque être humain. Le mur doit être abattu, et la façon dont cela se produira n’est pas par la protestation, en forçant les portes, ou en leur mettant ensemble le poing dans la figure. Ca doit être fait par autoréalisation individuelle, ceci, à cause de notre programmation qui nous oblige à suivre un processus qui nous permet de devenir auto-réalisés dans notre Essence de Vie.
Si nous restons dans la séparation, nous ne pourrons pas résoudre le problème de la séparation. Si nous restons dans la tromperie, nous ne pourrons pas révéler quoi que ce soit de notre vraie nature. Nous avons donc besoin de tout voir comme un seul et égal dans cet hologramme de tromperie, et cela inclut la pierre angulaire de l’élite, autant que la pauvreté et la faim. »
Sarah:  » Je ne vois pas comment les gens seront en mesure de le faire. Peut-être suis-je pessimiste, je ne sais pas, mais y a t-il assez de gens vraiment capables de faire cela?  »
Dr Neruda:  » Au cœur de toute cette situation, il y a une réalité unique, et cette réalité, aussi difficile que cela puisse être à atteindre, c’est que nous sommes des êtres infinis. Tout ce qui est de l’espace-temps est l’hologramme de la tromperie. Tout. Quelle réalité, croyez-vous, est-elle la plus puissante et durable?  »
Sarah:  » Tout ce qui est infini… »
Dr Neruda:  » Ne croyez pas la programmation que vous êtes impuissant. Le processus Souverain Intégral démontre que vous n’êtes pas simplement une existence de vie programmée. »
Sarah:  » Je sens que je pourrais continuer cette conversation pendant quelques heures, mais je sens aussi que vous essayez de la refermer. Combien de temps avez-vous prévu?  »
Dr Neruda:  » Je peux aller un peu plus loin si vous avez plus de questions. »
Sarah:  » J’ai beaucoup de questions… que diriez-vous si nous faisions une courte pause, et je prendrai ce temps pour examiner mes notes, et je garderai ma prochaine série de questions pour une quinzaine de minutes. Comment le sentez-vous?  »
Dr Neruda:  » Bien sûr, c’est très bien. »
Sarah:  » Super, nous commençons dans 10 minutes. » (…) [une pause d’environ 10 minutes]


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 1:00, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:29

(22)

Sarah:  » La bande se déroule de nouveau, et j’ai mes questions. Êtes-vous prêt?  »
Dr Neruda:  » Oui. »
Sarah:  » Ok! bien. Ca semble être une étrange coïncidence que le Groupe du Labyrinthe essayait de créer une technologie de Voyage dans le Temps et que vous soyez tombé sur les WingMakers qui sont des voyageurs du Temps? »
Dr Neruda:  » Pas complètement. »
Sarah:  » Mais comment savez-vous vraiment qu’ils ne sont pas étrangers ou d’autres êtres non- humains?  »
Dr Neruda:  » Parfois vous avez juste à prendre les choses à leur valeur nominale quand il n’y a aucune preuve de l’effet contraire et aucune preuve qui ne supporte aucune raison pour eux de se dénaturer. »
Sarah:  » Au travers de l’ensemble de mes discussions avec vous, cette interview est comme quelqu’un qui vient chez moi et réorganise tous les meubles. Quels conseils avez-vous pour tous ceux qui lisent ceci et deviendraient un peu paranoïaques ou mal à l’aise à propos de cette information, et que devraient-ils faire?  »
Dr Neruda:  » Cette information n’est destinée à effrayer personne ni à les rendre paranoïaques. Elle est destinée à les encourager dans leur propre éveil à l’infinité de l’être. C’est vraiment ça. C’est le but de l’information. Cela inclut toutes les informations des WingMakers sous quelque forme qu’elle soit. Il y a un centre de stabilité en vous qui a été écarté en faveur d’une réponse à la vie manufacturée ou programmée. Vous êtes programmés pour craindre, et dans ce cas vous abdiquez vos libertés à vos sauveurs.
Et qui pensez-vous que vos sauveurs sont? Ceux qui font de Saddam Hussein un monstre alors qu’ils tuent des centaines de milliers d’enfants pour prouver leur puissance, est-ce moral? Les entités derrière ce pouvoir sont celles qui feront un pas en avant et revendiqueront vous avoir sauvé. Comment ils vont le faire est une inconnue, mais je ne doute pas qu’ils le feront. Et chaque fois qu’ils le feront, les enclos croîtront en nombre et les populations à l’intérieur gonfleront en taille. Les clôtures sont hautes. Ceux qui restent en dehors des enclos vont penser qu’ils sont perspicaces ou ont des informations spéciales qui leur permettent de rester indépendants ou libres, mais ils seront toujours en activité dans leur interface humain 2.0.
La seule vraie question, telle que je la vois, est en deux parties: l’une: ‘Puis-je servir la vérité ou la tromperie?’  et la deux: ‘Comment puis-je le mieux servir la vérité?’  Si vous pensez que la meilleure façon de servir la vérité est de protester, résister, faire prendre conscience de ce qui se passe dans le monde, alors faites-le, mais je vous recommande de le faire à partir d’un point de vue de non-polarité. Vous ne pouvez pas lutter contre la séparation avec plus de séparation, ne polarisez pas.
Il est important de sentir que vous êtes debout, pas dans la peur ou une autre émotion programmée, mais que vous êtes aligné à l’essence de votre vie et dans l’expression de cette source en vous, même si vous protestez.  D’autres préfèrent subir le processus Souverain Intégral et se concentrer sur ce stratagème plus interne. Il n’existe pas de formule ici, et vous pouvez certainement faire les deux. Mais connaître cette information et rester passif, un pur observateur, est une réponse programmée, et ce n’est pas une réponse à ‘Comment puis-je mieux servir la vérité?’ c’est une négation de la vérité. »
Sarah:  » Vous avez mentionné que les Anunnaki ont prêté leur ADN à l’humain 2.0. Cela suggère alors que leur ADN serait présent dans un grand nombre d’entre-nous. Est-ce le cas?  »
Dr Neruda:  » C’est un sujet très compliqué. Oui, selon les WingMakers, les Anunnaki, dans une tentative pour améliorer l’ADN humain, ont mené ce que nous appellerions aujourd’hui des expériences in vitro de fertilisation avec des femmes humaines. Ils voulaient que leur ADN crée une sous-espèce qui pourrait durer générationnellement pour produire des loyalistes. Les Siriens font la même chose. En termes de tendances ADN, les Anunnaki étaient les vainqueurs, et la descendance de Sirius étaient les colons. C’est très général, certes, mais en termes généraux, c’était la nature de leurs lignées, comparée à leurs homologues humains.
Le modèle de l’ADN de l’humain 2.0 était Anunnaki, mais il a été modifié. C’est là que le sujet devient compliqué. Les Anunnaki ne sont pas des êtres physiques. Ils n’existaient pas dans la densité tridimensionnelle que nous connaissons aujourd’hui. La Terre, il y a 500.000 années, était un endroit très différent en termes de densité et de champs gravitationnels qui y baignaient. Les Anunnaki étaient des êtres interdimensionnels, ce qui signifie qu’ils sont infinis, tout comme nous le sommes, mais sans corps physique.
Cependant, tous les êtres possèdent un ADN. C’est l’équivalent quantique d’un schéma directeur. Donc, ils ont expérimenté avec l’utilisation de leur ADN pour créer des êtres physiques qui pourraient fonctionner conformément à leur ordre du jour, qui, comme je l’ai dit, était initialement d’extraire de l’or, mais plus tard, ils se sont tournés vers l’asservissement d’une espèce qui adorerait Anu.
Quand les Anunnaki ont fécondé des femmes humaines, c’était avec des lignées royales, et ce n’était pas une coïncidence. Ils voulaient ces lignées royales pour soutenir des milliers de générations pour qu’ils puissent plus facilement faciliter leurs plans directeurs sur Terre. »
Sarah:  » Est-ce une chose nationaliste?  »
Dr Neruda:  » Que voulez-vous dire?  »
Sarah:  » Les lignées Anunnaki étaient principalement arabe, juive ou païenne? Y a t-il certaines caractéristiques qui étaient visibles dans le corps physique?  »
Dr Neruda:  » Les lignées Anunnaki étaient initialement babylonienne et égyptienne, mais ils se sont répandus dans presque toutes les races. Il ne serait probablement pas exagéré de dire que presque chaque personne sur la planète a aujourd’hui un certain pourcentage fractionnaire d’ADN Anunnaki royal. »
Sarah:  » Qu’étaient-ils, en termes de ‘look’? Je suppose qu’ils nous ressemblent. »
Dr Neruda:  » Oui. Ils étaient atlantes, les styles des corps des Anunnaki et des Siriens ont été effectivement mélangés pour créer le prototype humain 1.0. Tous ces êtres, en moins dense, avaient une forme humaine. Les races ne se mêlaient pas, car ils faisaient très attention à ne pas mélanger leur ADN, parce qu’ils n’étaient pas sûrs de l’effet et comment ça pourrait polluer ou muter leur génétique.
Mais rappelez-vous, le corps physique humain était une expérience, et ils paraissaient littéralement avoir comme protection physique, ce que nous voyons comme une combinaison spatiale. Aucune de ces races ne vivait dans la densité de la terre ni une planète semblable à la terre. Ils ne savaient pas comment la terre interagirait avec leur création et les amènerait à évoluer dans des directions qu’ils ne pourraient pas contrôler ou prévoir. La Terre, comme je l’ai déjà dit, était comme une variable aléatoire, s’imposant sur le corps humain à travers ses champs gravitationnels.
Le métissage entre les Anunnaki et des femmes humaines a eu lieu autour de 6000 ans avant notre ère, et ce fut un événement conçu, pas un badinage lubrique avec les filles des hommes comme il est parfois représenté dans les textes sumériens.
Cela faisait partie de la conception, de placer une sous-espèce au sein de la race humaine pour conquérir et contrôler les ressources de la Terre. C’était pour consolider et centraliser les ressources pour Anu, et veiller à ce que la richesse du monde soit placée entre des mains attendant son retour.
Sarah:  » Tout cela au sujet du LERM (lumière codée matrice de la réalité) et la façon dont le Groupe du Labyrinthe l’avait vu comme Dieu, je ne comprends pas que si ‘Fifteen’ avait lu les mêmes informations que vous, comment il n’en serait pas venu aux mêmes conclusions que vous. Je sais que vous avez dit que vous aviez des contacts supplémentaires avec les WingMakers, et cela vous a convaincu de l’authenticité de l’information, mais pourquoi pensez-vous que ‘Fifteen’ s’accrochait à son point de vue?  »
Dr Neruda:  » Vous pouvez regarder LERM comme le lien entre le plan de masse et les plans non- physiques de l’hologramme qu’Anu a construit à l’intérieur de nos implants fonctionnels. LERM a été le web conjonctif, et il était bidirectionnel, ce qui signifie qu’Anu pourrait être projeté dans le cadre de la conscience de tout être pour être vu ou entendu, et cela signifie aussi qu’Anu n’a pas pu le détecter et l’afficher dans la vie d’un être individuel.
LERM est connu comme la lumière blanche, et la Grande Fraternité Blanche est connue comme ses gardiens. Ils s’approprient Jésus et Bouddha dont leurs piliers fondamentaux ont volé le concept de JE SUIS, ont mélangé ces éléments avec la lumière blanche qui avait été un facteur dans toute doctrine religieuse, occulte et ésotérique à travers le temps, et annoncé dans les années 1950 que la Grande Fraternité Blanche était une véritable organisation.
Peu de temps après, les maîtres ascensionnés ont commencé à rejoindre les rangs grossissants, alors les channels humains ont commencé à être les porte-parole de ces entités.
Du point de vue des WingMakers, ces entités sont des outils du plan de polarité pour maintenir les êtres humains solidement ancrés dans la séparation, la distraction et la tromperie. »
Sarah:  » Qu’est-ce que cela a à voir avec la décision de ‘Fifteen’?  »
Dr Neruda:  » Désolé, je me suis un peu dérouté… ‘Fifteen’ était au courant de la Grande Fraternité Blanche. Elle est considérée comme un élément très important dans la hiérarchie globale – très près de la pierre angulaire de l’élite ou ceux que j’ai déjà appelé les Incunables.
La Grande Fraternité Blanche a été considérée comme un moyen d’apporter des informations occultes ou secrètes de la planète, et elle a été conçue pour équilibrer le mouvement de sécularisation, qui était essentiellement de débarrasser la planète de la religion et de mettre la science sur la scène. ‘Fifteen’ n’était pas suffisamment convaincu de se couper des Incunables et de la Grande Fraternité Blanche. Il préférait voir LERM comme preuve de Dieu et laisser son monde intact. Ce n’est d’ailleurs pas une réaction exceptionnelle face à cette information.
Et les intelligences aussi brillantes que ‘Fifteen’ feront ce choix de rester dans le monde connu au lieu de s’aventurer dans l’inconnu. Dans le cas de ‘Fifteen’, il avait trop à y perdre. »
Sarah:  » Pourquoi les élites veulent-elles se débarrasser de la religion?  »
Dr Neruda:  » D’abord, je tiens à vous reprendre sur le choix de vos mots. Ce n’est pas l’élite, comme la plupart des gens les appellent. La grande majorité de l’élite sont des citoyens corporatifs, des gestionnaires financiers, des gestionnaires du gouvernement, des poids lourds de la politique, des commandants militaires et autres. Ils ne prennent pas ces décisions. La grande majorité n’ont aucune idée de ce qui ou quoi est l’ordre du jour. C’est pourquoi je m’y réfère comme la pierre angulaire de l’élite. Ce sont eux qui ont préparé le monde pour le retour de Anu.
Maintenant, pour revenir à votre question, la religion a été considérée comme un obstacle à un ordre mondial. Le monde quantique de la science a fléchi ses muscles, réfutant les éléments clés de la doctrine religieuse, et il, si laissé sans direction, vérifierait l’hologramme – mais pas la tromperie.
La Grande Fraternité Blanche a été jetée au public dans les années 1950, alors que le monde quantique commençait à prendre de l’importance, mais elle remonte au 18ème siècle quand elle a été appelée le Conseil de Lumière, et avant même que ce ne fut un concept, il fut tenu dans de nombreuses sociétés secrètes.  L’idée de maîtres ascensionnés, communiquant entre eux par télépathie et instruisant et guidant les affaires des hommes, a acquis une certaine popularité avec ceux qui ont été déçus par la religion organisée.
Pour être juste, certaines des informations canalisées sont vraiment venues d’êtres qui ont été considérablement plus informés que l’homme moyen, et ils pourraient éblouir la plupart des gens avec leur connaissance supérieure de l’ordre cosmologique et de la structure des choses par rapport à Dieu, mais leurs descriptions et explications ont été fondues dans l’hologramme de la tromperie.
Pendant que ces supposés maîtres canalisaient la connaissance secrète, ou cachée, à leurs élèves sélectionnés, qui ont ensuite écrit des livres et créé des organisations, cette information a continué à séparer les mondes de la lumière et de l’obscurité, le bien et le mal, et ceux qui savent de ceux qui ne savent pas.  Ils ont utilisé des mots comme amour, ascension, vérité, et dieu, plus libéralement que les religions organisées, et dieu a toujours été dépeint comme, [une force de… congélation… aimante].
Les anges et les êtres cosmiques ont été également associés à ces organisations. Ils ne se sont pas seulement approprié des symboles et des concepts comme l’âme et la vie éternelle, mais ils ont aussi créé une échelle de conscience qui s’étend à l’infini, dans laquelle l’étudiant est toujours en train d’essayer d’apprendre plus afin de progresser sur l’échelle.  L’élévation de l’un sur un autre.
Ce fut le concept clé de la tactique de séparation de la Grande Fraternité Blanche et, franchement, de toutes les sociétés secrètes. Créer des divisions de la connaissance, ajouter un rituel ou deux, et vous promettre plus de pouvoir et de sensibilité, l’étudiant marche sur le chemin. Ils ne parlent pas de la façon de se déprogrammer de la séparation, au lieu de cela, ils la renforcent. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 1:00, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:31

(23)

Sarah:  » Vous avez confié des informations dans de précédentes interviews sur la Race Centrale. Dans mes notes, vous avez même dit qu’ils étaient responsables de notre ADN. Sont-ils les Anunnaki?  »
Dr Neruda:  » Non, non, vous devez définir l’ADN de deux façons. L’un est l’instrument humain ou le corps, les émotions et le système de l’esprit, et cela provient d’un système d’ADN, avec l’aimable autorisation des Anunnaki et Siriens, pour la plupart. Le second est l’Etre Infini à l’intérieur de l’instrument humain, qui est également basé sur l’ADN, qui est le modèle quantique de la conscience du Souverain Intégral. Ce dernier est l’ADN mis au point par la Race Centrale. »
Sarah:  » Dans la deuxième entrevue, vous avez fait quelques très grandes déclarations sur les sept sites des WingMakers comme étant une arme défensive, et que c’est en quelque sorte lié à l’expérience des matériaux WingMakers et de l’individu. À la lumière de cette information, ce soir, pouvez-vous nous expliquer comment cela fonctionne?  »
Dr Neruda:  » L’ensemble de l’importation de la divulgation des WingMakers est sur le Souverain Intégral et quels sont les bénéfices pour l’humanité, quand cet état de conscience est sis dans l’expression humaine. La nécessité de garder cette information dans le domaine de la science-fiction et de la mythologie était pourquoi j’ai mentionné ces armes défensives. »
Sarah:  » Donc, vous dites que c’était juste une histoire?  »
Dr Neruda:  » Cette partie l’était. Vous voyez, les matériaux WingMakers sont, de par leur concep- tion, composés de plusieurs brins d’information. Quelques brins sont des narrations, certains sont artistiques, certains sont spirituels, certains sont de la conspiration, et certains sont conçus pour être des faits, des informations cohérentes de ce qui se passe réellement dans notre monde. Les fils de la narration enveloppent les autres fils – dans un sens, ils protègent ces brins intérieurs.
J’ai déjà expliqué pourquoi c’est arrivé de cette façon, et alors que certains peuvent penser qu’il serait plus facile de donner juste les faits, si ces faits avaient été révélés aujourd’hui, vous n’auriez pas vu, entendu ou lu cette information.
Les matériaux WingMakers auraient été censurés ou attirés vers le bas et discrédités. Je suis sûr qu’il y en aura une bonne dose de toute façon; quand, et si, cette interview sera libérée, mais le brin d’histoire était nécessaire pour prévoir un récipient acceptable pour libérer le processus Souverain Intégral. »
Sarah:  » Mais cela me concerne, que les informations que vous avez fournies dans les quatre entretiens précédents, sont créées, au moins en partie, comme une histoire. Comment puis-je le présenter à quelqu’un comme une source d’informations fiables et vraies?  »
Dr Neruda:  » Vous ne le pouvez pas. »
Sarah:  » Alors je fais quoi avec ça?  »
Dr Neruda:  » Soit vous la libérez comme une histoire, ou je vais. Si vous ne préférez pas, je comprends. »
Sarah:  » Ne pourriez-vous juste me dire quelles parties sont l’histoire, et quelles parties sont vraies?  »
Dr Neruda:  » Je le pourrais, mais ce n’est pas la façon dont on m’a demandé de divulguer l’informa- tion. »
Sarah:  » Mais j’ai déjà investi beaucoup de temps là dedans, et si j’investis ma réputation aussi, alors je dois me concentrer sur les parties de vérité, sinon, je ne pourrai pas prouver quoi que ce soit quand on me demandera si, à mon avis, c’est une histoire vraie. »
Dr Neruda:  » Tout le monde veut connaître la vérité absolue. Ils veulent quelqu’un pour pointer vers cette phrase ou ce précepte ou cette doctrine et qu’on leur explique que c’est la vérité, croyez- le. Cela a été le jeu sur cette planète depuis que les humains ont commencé à contempler leur univers d’une manière philosophique. Toute la vérité partagée nous a mis où? Là où nous tuons les enfants pour punir les dirigeants? Là où les dirigeants enferment les gens dans des camps de la mort? Là où des chefs religieux abusent des enfants?
Alors je vous le demande, quelle est la valeur de l’information qui a collectivement été apportée à l’humanité ici? Vous voulez des panneaux indicateurs de vérité. Personne ne peut le faire, et pour preuve…  personne n’en a. »
Sarah:  » Pourquoi?  »
Dr Neruda:  » Parce que nous sommes souverains et que nous devons le ressentir et ne pas laisser les autres décider de ce que nous devons ou ne devons pas croire, ou de ce qui est le vrai ou le faux. Je souhaite que nous ne vivions pas dans un hologramme de tromperie, mais c’est notre réalité humaine, et pleurnicher à ce sujet ne va rien changer d’un iota. Etudier les maîtres supposés de la vérité ne changera rien non plus.
Je peux vous montrer une bibliothèque de livres qui exposent des informations ésotériques. Certains de ces livres ont été écrits comme non-fiction, et selon toutes les apparences, ils semblent être crédibles et perspicaces, et pourtant, si vous écoutez attentivement les paroles, vous voyez comment ils vous séparent les uns des autres. Comment ils définissent une hiérarchie. Comment ils définissent une âme qui est toujours en train d’apprendre, un être humain faible qui est toujours en train de pécher. Comment ils décrivent un univers fait d’infiniment de couches. Comment la lumière illumine ceux qui suivent certaines pratiques. Ca peut être très subtil.
Ils peuvent parler d’unité, mais il y a des jugements présents dans les mots, ou des récriminations si vous n’avez pas exécuté la pratique correctement, ou des suggestions que vous ne devez pas mélanger cette pratique avec une autre, ou alors elle est diminuée, ou vous rejoignez et promouvez ce chemin plutôt que celui-là.
Une partie du processus Souverain Intégral est de pratiquer le discernement de ce qui vous permet de croire en vous, pas en l’univers ou un maître ou un enseignement, mais vous, dépouillé de tous vos ajouts, croyances, modes de pensée, peurs, culpabilités, histoires, jugements, blâmes, prétextes… tout ce qui du passé pèse sur vous. Si vous pouviez tout déposer – tout ce que vous avez appris et dit et été programmé à croire – que resterait-il à entendre? Le silence. Silence profond, clair. C’est vous.
Lorsque vous aurez trouvé, vous saurez alors que tout le monde a ça aussi. Anu, Lucifer, Jésus, votre voisin, votre conjoint. Tout le monde. Donc, de quelle preuve avez-vous besoin pour trouver qui? Quelle preuve puis-je vous montrer ou vous dire ou vous donner? Je ne peux pas. Je peux transmettre un processus et, si vous le suivez, vous trouverez peut-être cette expérience à l’intérieur de vous, mais c’est tout. Le processus est gratuit, il ne requiert pas de temps.
Le processus n’est la propriété de personne. Le processus ne fait pas partie de quoi que ce soit mais de vous. Une fois que vous vous tenez au départ du sentier de ce processus, il tient à vous de le suivre ou de le rejeter. Tout le monde doit parvenir à la réalisation de l’unité et de l’égalité dans la vie sur terre. C’est notre appel à l’action en l’espèce. Et à mon avis, quelqu’un ou quelque chose qui vous dit le contraire, est perdu.
Une dernière chose, la reliure de l’histoire peut être exactement ce qui active quelqu’un au processus Souverain Intégral, et je pense que c’était le point où les WingMakers ont pris leurs renseignements. Tout sur leur travail montre à l’individu le processus Souverain Intégral et la réalisation du Grand Portail. »
Sarah:  » Si Anu est dieu, ce que nous avons appris, alors qui est Lucifer?  »
Dr Neruda:  » C’est précisément pour cette raison que vous devez être souveraine. Parce que dans le monde où Anu est un dieu, il est facile de présumer que Lucifer est le véritable Porteur de Lumière. Mais rappelez-vous ce que j’ai dit à plusieurs reprises, tout le monde se perd dans cet hologramme de tromperie. Si tous sont perdus, comment peut-on vous mener à la vérité? On ne le peut pas.
La vérité est l’expression libre de votre Soi Infini dans la forme humaine sur la terre. C’est la définition la plus proche de la vérité que je connaisse. Ca peut ne pas être la même chose pour vous ou celui qui lit dans l’avenir, mais c’est ma définition de la vérité.
Est-ce que Lucifer préconise ceci? Je ne sais pas ce qu’il fait. Si quelqu’un ne soutient pas mon objectif de vérité, alors pourquoi devrais-je le laisser me détourner dans une autre direction, même d’un pouce?  Vous demandez qui est Lucifer? Il y a mille façons de répondre à cette question – j’en ai déjà plusieurs.
Pour ajouter une autre définition, ce n’est pas une polarité d’Anu ni sa marionnette. À un niveau fondamental, il vit dans l’égalité et l’unité de la même façon que nous. Est-il réveillé? Je ne sais pas. Je ne l’ai pas rencontré. Je n’ai pas parlé avec lui. Si je le faisais, ma première question serait: soutient-il la liberté des êtres humains, le genre que je viens de définir, et s’il dit « oui », alors j’accepterai sa parole jusqu’à ce que je constate la preuve du contraire. S’il dit « non », je me retirerai de sa présence. S’il dit « peut-être », j’aurai une conversation avec lui et l’inviterai à soutenir ce mouvement.
Tout le monde se réveille. Je me rends compte que ça semble être comme l’activation en vitesse super lente, mais dans 70-80 ans, un énorme changement peut se produire dans la réalisation de l’humanité de ce qui se passe réellement dans ce monde.
Il n’existe aucun moyen de le cacher. C’est déjà dans la couche de l’inconscient et ça continuera à se répandre jusqu’à ce que nous fassions tomber le mur. »


Dernière édition par la baleine le Mar 28 Juin - 1:01, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:33

(24)
Sarah:  » C’est plus un commentaire ou une observation qu’une question, mais le processus Souverain Intégral semble existentiel plutôt que transcendantal. Il semble également être comme un voyage en solo à la place d’un groupe organisé qui se soutiennent les uns les autres. Ma perception est-elle exacte?  »
Dr Neruda:  » En partie, oui. Je pense que l’aspect souverain est ce que vous reprenez. Il s’agit d’un processus interne à l’individu, à développer en lui-même, mais sur l’aspect global c’est un collectif, et je ne parle pas que d’une structure organisationnelle. Ce processus doit être en dehors des mains de toute organisation ou individu basique. Il n’est pas possible de le posséder ou de le contrôler au sein d’une structure organisationnelle. Je pense que les gens peuvent utiliser Internet et le courrier électronique pour se soutenir mutuellement. Certains voudront ce type de soutien; d’autres peuvent préférer rester seuls. Par rapport à l’être existentiel, oui, c’est cela. Il ne s’agit pas d’ascension dans les hauts lieux du ciel et à traîner dans les lieux parfaits de l’espace, tandis que les autres êtres humains sont perdus,  réduits en esclavage et parqués dans des espaces toujours plus stricts. Il s’agit de partager les vertus de cœur et la vérité de l’existence de vos comportements, ici sur terre.
Il s’agit de faire de la terre un endroit où les êtres humains peuvent exprimer leur Essence de Vie sans l’intervention du matériel d’Anu et le logiciel de Marduk, et de démolir la programmation extérieure qui crée les parents de la peur et de la séparation et de tous leurs enfants comme attributs du narcissisme et de la haine. »
Sarah:  » Si je décide de divulguer cette information, dois-je la pratiquer?  »
Dr Neruda:  » Non. »
Sarah:  » Puis-je avoir le temps de réfléchir à ce sujet?  »
Dr Neruda:  » De combien de temps avez-vous besoin?  »
Sarah:  » Peut-être une semaine… »
Dr Neruda:  » Bien sûr, vous pouvez prendre plus si vous en avez besoin. »
Sarah:   » Etes-vous résigné à l’idée que vous serez pris?  »
Dr Neruda:  » Je suis un réaliste. Je pense que l’ACIO ne fera rien d’irréfléchi. Ils vont tout simplement faire de leur mieux pour me mettre en quarantaine. »
Sarah:  » Qu’est-ce que ça veut dire?  »
Dr Neruda:  » Je vais finir dans une cellule de détention, hors de la grille. »
Sarah:  » Qu’en est-il d’Anu?  »
Dr Neruda: « Anu est tout simplement le nom du chef royal de la race Anunnaki. Son nom est symbolique de plus d’un être, qui est la pierre angulaire de l’élite. Vous pourriez aussi regarder Anu comme l’existence programmée de la race humaine; il existe en chacun de nous à un certain degré. La présentation d’Anu de lui-même, c’est qu’il est omniscient et omniprésent, et cela est vrai d’une certaine manière, je dois donc faire face à cette réalité. Tout le monde qui se réveille et pratique ce processus rencontrera cette résistance sous une forme ou une autre. »
Sarah:  » Mais si les gens entendent qu’ils devront faire face à Anu, ne voudront-ils pas s’enfuir? Qui va essayer de lutter contre cette… cette ‘machine’?  »
Dr Neruda:  » Du point de vue des WingMakers, des milliers, puis des centaines de milliers, puis des millions. Le mur peut s’effondrer en un instant quand une masse critique sera atteinte. »
Sarah:  » Mais ce ne sera pas accompagné de l’hystérie et de la panique? A un moment, j’ai pensé que Le Grand Portail était une découverte technologique de l’âme, et qu’il serait sur Internet pour que tous voient et expérimentent dans le confort de leur foyer. Mais ce n’est pas comme ça, n’est-ce pas?  »
Dr Neruda:  » Non Cela ressemble plus à un effondrement de la réalité sur une échelle de masse, où des êtres infinis se retrouvent soudainement réveillés dans un uniforme humain et se demandent ce qu’il vient de se passer. »
Sarah:  » Et si cela ne se produit pas? Que faire s’ils gagnent, et le transhumanisme 3.0 est le nouvel être humain enfermé dans un monde de séparation? Qu’est-ce donc?  »
Dr Neruda:  » Je ne sais pas comment répondre à cette question, sauf pour dire que l’information fournie par les WingMakers est un nouveau point de création, ce qui signifie nécessairement une nouvelle voie. Peut-être que ça prendra plus de temps, mais ça va arriver. Ca doit se faire. Nous sommes des êtres infinis, et de ce fait ne pouvons pas être mis en bouteille indéfiniment. »
Sarah:  » Je comprends, mais le concept de l’infinité des êtres… ça existe depuis longtemps. L’âme a tourné autour depuis longtemps comme un concept. En quoi est-ce différent?  »
Dr Neruda:  » Oui, elle a été autour depuis longtemps, mais elle a été mise en bouteille de trois façons: l’une, la réincarnation et le karma; deux, être bon et obéissant et rejoindre les rangs du ciel; et trois, monter à un niveau supérieur d’existence et finalement devenir un enseignant dans la hiérarchie. La quatrième voie, mais pas sur l’âme, est que nous sommes tout simplement de la chair humaine et du sang et nous n’avons aucune âme. L’âme d’une personne est construite sur l’un de ces schémas, en supposant que vous croyiez que vous êtes une âme.
Chacun de ces chemins, comme je l’ai déjà dit, est dans l’hologramme de la tromperie. Ils ne conduisent pas à l’extérieur – au delà de la paroi, et ils ne rendront certainement pas la paroi moins stable.  Etre auto-réalisé comme un être infini dans un corps humain sur la terre, découplé de l’interface de contrôle humain 2.0, est la cinquième voie.
Nous avons vécu dans une émission de jeu qui a quatre portes où un annonceur ne cesse de répéter l’instruction: « Choisissez l’une des quatre portes », tout en étant complètement ignorants de ce qu’il existe une cinquième porte.  Ce nouveau point de création insère l’option cinquième porte. Voilà en quoi c’est différent. »
Sarah:  » J’aimerais pouvoir poursuivre, question après question, mais je pense que c’est probablement le bon endroit pour s’arrêter. »
Dr Neruda:  » Je suis d’accord, Sarah. »


Dernière édition par la baleine le Jeu 30 Juin - 9:34, édité 2 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Mar 28 Juin - 0:34

(25)

Sarah:  » Bon, bon, alors nous allons amener cette question à sa fin, mais avant cela, je vais vous laisser le dernier mot. »
Dr Neruda:  » Eh bien, tout d’abord, merci pour votre ouverture d’esprit ces deux dernières se- maines. Vos questions étaient de bons jalons, et en toute votre modestie, vous avez saisi cette information avec beaucoup de naturel, ce qui m’a permis d’ouvrir. Vous avez bien servi ceux qui liront ceci, en leur nom, je vous remercie. Je sens que j’ai donné tout ce qu’on m’a demandé de fournir. Je me rends compte que j’ai tâtonné au début de cette interview. Je n’étais pas sûr de savoir comment le mettre en évidence.
Je sais aussi que certains voudront plus d’informations, mais le matériel critique est ici, dans cette interview. Je suis sûr qu’il y a plus de détails et de nuances que j’aurais pu prévoir, mais peu importe, la quantité de détails que je divulgue ne serait jamais suffisante pour certaines personnes.
Tout est dans l’action, dans le comportement, pas en lisant ou absorbant des informations d’une autre personne. L’aperçu que j’ai fourni est un bon début, et c’est tout ce qui est vraiment nécessaire pour un point de lancement.  Je sais que cela peut ressembler à un voyage fantastique à caractère fictif avec des événements peu probables, pour ne pas être pris trop au sérieux, mais à mon avis, cette révélation des WingMakers est leur plus importante. »

Sarah:  » Merci, Dr Neruda. »

– Fin de la 5ème entrevue –

Traduction A.D. – alan.144@gmx.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de nommer le traducteur, et la source: http://www.elishean.fr



L’interview de Neruda partie 4

http://www.elishean.fr/wingmakers-%e2%80%93-l%e2%80%99interview-de-neruda-partie-44/

L’interview de Neruda partie 3

http://www.elishean.fr/wingmakers-%e2%80%93-l%e2%80%99interview-de-neruda-partie-34/

L’interview de Neruda partie 2

http://www.elishean.fr/wingmakers-%e2%80%93-l%e2%80%99interview-de-neruda-partie-24/

L’interview de Neruda partie 1

http://www.elishean.fr/wingmakers-linterview-de-neruda-partie-14/

-----------------

Source:

http://www.elishean.fr/wingmakers-la-5eme-interview-du-dr-j-neruda-le-grand-portail/
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Dim 18 Sep - 11:05

Recoupement significatif avec les propositions des WM et concernant le site elishean sur lequel j'émet des réserves, je cite:

J'avais déjà remarqué présence de gros mélange du meilleur et du pire, selon mes recoupements et impressions pour exemple, sur les sites "elishean" de Milena.
Pour une synthèse et une lecture critique de ce qui ressemble à une désinformation sur la toile concernant les thématiques qui me travaillent depuis un temps, le site de Paul Ponssot me paraît opérer le bon tri.
http://resonances.forumactif.com/t238-le-blog-de-paul-ponssot
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  la baleine le Ven 23 Sep - 19:13

.
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La cinquième interview de Neruda"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum