5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 4 Juin - 12:55

LE "GUIDE PRATIQUE" DE JOHN BERGES; ADRESSE DE TELECHARGEMENT DE DOCUMENTS PDF WINGMAKERS TRADUITS EN FRANÇAIS




Il m'est urgent et impérieux, à cette heure - la mienne et celle d'autres qui m'entourent même séparés par des murs et, comme dit Didier Anzieu que je n'ai pas lu, un "moi-peau" -, de me rassembler autour de ce qui m'appelle et de ce qui m'attire depuis un temps.

Cela fait plusieurs jours, maintenant, considérant chemin parcouru sur ce site et confrontations dures avec mon actualité "personnelle" (et à trop courte vue), que j'ai identifié clairement le désir de me consacrer à la lecture attentive - et non plus rapide et superficielle - du "guide pratique" de John Berges que j'ai pu télécharger comme document pdf à cette adresse:

https://drive.google.com/folderview?id=0B5RUtnz0S-o6fmwwRmhQVmlNOXZFR1lSbFhiWDE0SVk1M1FCcS04VldaNnZuNDZBU3MzRzQ&usp=sharing

Ce que j'ai pensé, tout d'abord - vieux réflexe de disciple cherchant éternellement une Voie, un Maître -, c'est: dorénavant, je ne veux plus penser que lui. Mais dans un sens que, bien le lire, justement, à la fois interdit cela - la voie des séparations entre toutes les voies - et moi m'invite au sens d'écouter mon coeur et de le centrer enfin. Avec cette impression qu'il m'invite à un rassemblement tenant ensemble bien des approches qui avaient déjà été là pour moi, mais comment faire, que faire pratiquement ?


Dernière édition par la baleine le Mer 20 Juil - 8:48, édité 21 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 4 Juin - 13:19

UN ENFANT, UN SOURIRE, UN REGARD ET UNE PLANÈTE BLEUE


Le livret téléchargeable à l'adresse est le tout dernier dans la liste avec cette image:



Où je vois un regard souriant d'un enfant tenant en ligne de mire une planète une et Indivisible.

Cette quadruple représentation - un enfant, un sourire, un regard et une planète bleue - fait contraste positif et comme un clin d'œil malicieux - un appel et un rappel que le regard porté sur mon être emprisonné dans le carcan de mon passé, c'est cette énergie toujours présente et toujours neuve qui m'appelle.

Mais aussi que son léger sourire, justement, c'est que cet enfant, avant d'avoir tissé sa toile de représentation d'un moi-peau tenant en son filet serré des réflexes associés à des jugements et une "caractériologie" - image renvoyée et nourrie par ce que James nomme "acculturation du social" -, est un regard de jubilation secrète et de plaisir-découverte posé non sur lui mais sur ce qui se révèle en ce regard - la planète bleue est à la fois vue et créée par ce regard.

Que j'associe à un autre enseignant sur cette thématique de l'enfant-innocence-vision-total-réceptacle d'un monde où, ce qui n'existe pas, justement, c'est "la tête" - qui n'est qu'une idée. Ce "vivre sans tête" dont, en son temps, m'avait parlé Douglas Harding et qui en réalité "subjective" est objectivité: nous portons une Ouverture sur nos épaules en laquelle se révèle le monde :

http://www.visionsanstete.com/

L'enfant intérieur est vivant, l'enfant intérieur est intéressé, l'enfant intérieur est innocent - un regard et une énergie positive là où l'acculturation du social est culture en serre de la peur (comparer cet oeil et ce regard malicieux, par exemple, avec la symbolique des "illuminatis" et toute une construction "savante" et terrifiante sur la toile - et y compris jusqu'à ce point de basculement, pour moi, sur ce site résonances).


Dernière édition par la baleine le Mar 14 Juin - 4:04, édité 27 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 4 Juin - 14:06

J'en étais donc là - je ne veux plus me centrer que sur "lui" -, un essentiel pour moi qui rassemble bien des références déjà croisées et agissantes. Et Dieu sait pourquoi cette action née de compréhensions, d'approches tournoyantes d'un éternel sujet central n'a pu me maintenir dans la durée sur une voie unique - au sens précité qui est de me situer et de me définir au sein d'une pluri-unité.

Le texte pdf est donc ouvert depuis des jours et, le lisant et l'annotant, je découvre que la démarche de John Berges rencontre la mienne: reformuler en ses propres mots sa compréhension d'un texte en liaison étroite avec une actualité vécue ici-et-maintenant. 

Compte tenu de ma première compréhension de l'enseignement fondamental des wingmakers, je découvre aussi que ce "regard enfantin" n'exclu pas nécessité impérieuse, pour moi, d'une reformulation en contexte de vie tenant ensemble vie et pensée.

J'envisageais d'appréhender la totalité de ce "commentaire" de James et de pratiquer en solitaire, comme je l'ai dit, faisant une croix sur ce site qui ne serait plus qu'un lieu de traces témoignant d'un fragment d'une histoire contemporaine. Car la construction - ou déconstruction - se devait, désormais - par effet réactif - de n'être que retour à une protection qui s'était Ouvertement révélée et vérifiée déficiente. 

En même temps, dans cet espace de repli, une dichotomie: d'une part des sentiments extrêmes à la limite du viable autour de la fureur, impuissance, etc. et d'autre part cet appel à l'étude.


Dernière édition par la baleine le Lun 13 Juin - 8:28, édité 21 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 4 Juin - 14:51

LE "COURAGE" EST UNE MANIFESTATION DE PRÉSENCE D'AMOUR ET D'INTELLIGENCE SUPÉRIEURE QUI NOUS ENGLOBE FACE À UNE RÉALITÉ DE NON-AMOUR COMME SYMPTOME D'UNE ACCULTURATION SOCIALE


Premier constat: la transcription de John retranchée d'autres mots de James concernant les premières Vertus m'aide à tenter de saisir une ossature principale de la pensée de James. Et je me disais que je devais inscrire ce que je croyais comprendre. Mais où ? Il n'y a qu'un lieu possible, pour l'instant, et c'est donc encore celui-ci.

J'avais défini la sixième vertu Courage, je réalise maintenant, totalement à ma manière fantaisiste: j'étais dans une appréhension entachée de la notion d'effort, de volontarisme. Le fait de dire que ce n'en était pas révélait que je me savais dans l'erreur.

John Berges transcrivant James à l'économie de mots vers le tracage d'un essentiel dit (c'est moi qui souligne):
Le  courage  est  l'aspect  de  votre  amour  qui  défend  sa  présence  face  à l'injustice  comme  mesuré dans l’ordre social.

---------------------------------

Lisant cela, ma colère décroît, le sentiment puissant né de mon interprétation de vivre une stigmatisation diabolisation injuste et infondée décroît, car je comprend, je réalise - cf. la communication consciente - que ces sentiments révèlent une valeur. Mais cette valeur ne serait-elle que mienne face à d'autres à qui je dois faire la guerre parce qu'ils ne la comprennent pas, ne la voient pas, ne la partagent pas ?

Et je redécouvre définition de l'Appréciation que là non plus je n'avais pas compris (page 32):

1. La  Source  Première (Intelligence supérieure) entoure nos semblables comme  un  champ  de  conscience … 

2. Cette  conscience  nous  unifie… 

3. Cette  conscience,  ou  même  croyance,  décale  notre  focalisation  des petits  détails  de  notre  vie  personnelle  à  la  vision de notre but en tant qu’espèce.

4. À  un  niveau  plus  pratique,  l’appréciation  s'exprime  dans  les  petits  gestes de  gratitude  qui  soutiennent  les  rapports  loyaux  et  amicaux.


1. J'entend: il n'est pas question ici de voir la présence ou le manque de compréhension ou de partage de ma valeur en tant que la manifeste ou non telle ou telle personne mais, quelle que soit cette personne et cette situation particulière, de ne pas douter qu'une Intelligence l'englobe et nous englobe.

2. Ce qui peut m'unifier, en cas de dissonance entre ma valeur et ce que la personne me renvoit dans ses mots ou dans ses expressions, comportements etc., ce n'est pas de m'opposer à elle au sens de devenir comme elle - dupliquant ce comportement, ces sentiments ou cette pensée de jugement que je réprouve -, mais de ne pas douter que se trouve "au dessus d'elle" cette sagesse et intelligence qui sont à la racine de nos manifestations alourdies et qui ne demandent qu'à s'exprimer - et qui s'expriment à leur manière différente pour chaque un, sera dit ailleurs, en tant que processus de leur dévoilement dans le temps.


Dernière édition par la baleine le Ven 21 Oct - 7:53, édité 41 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 4 Juin - 20:26

IL N'Y A PAS DE COURAGE QUI TIENNE, IL Y A ÉLAN: UNE LAME DE FOND D'UN VAGUE À L'ÀME QUI SE PRÉCISE AVEC UNE PENSÉE - COMPASSION POUR UNE MÈRE ET SON ENFANT



la baleine a écrit:
<
... plutôt qu'un ciel, elle pourrait représenter une surface d'eau en laquelle, dans une remontée, apparaîtrait près de la surface qui se rapproche une percée de lumière



et qui me fait penser à un poème que tu avais repris dans Les Monstres:

http://resonances.forumactif.com/t168p686-3-1-les-monstres-interieurs#4489

http://resonances.forumactif.com/t193p434-4-2-une-naissance-difficile-et-pourtant#7624


--------------------

Ce Courage n'est-il pas élan spontané - une lame de fond de l'âme de fond inconsciente qui me traverse et m'emporte presque malgré moi vers le rivage d'une plage déserte avant même que j'y pense, avant même que, considérant les conséquences qu'il y aura, immanquablement, à m'opposer à un certain ordre social soutenant l'injustice, une pensée me retienne et me maintienne en surface lisse, superficielle et docile aux injonctions du raisonnable, du prévisible, du convenu, de la prudence la plus élémentaire ? 

Au moment où je suis brutalement jeté sur le sable - étourdi par la puissance d'une vague impérieuse qui m'y précipite -, m'apparaît que cette Vertu a déjà été mienne - avant même que, tentant d'y penser en référence à ce qui se voulait contrôle et raisonnabilité, je la reconnaisse.

Il n'y a pas de courage qui tienne, il y a élan. 

-------------------


Mais l'exemple que donne James et que j'avais reçu comme symptome, restriction ou manifestation de cette lame de fond sans identifier l'élan, la force commune, n'était pas de l'inconscience pure: il parle de son père équilibrant cette force Courage - s'opposant au refus d'agir, à l'indifférence, à l'insensibilité apparentes et à la complicité dictés par le confort du conformisme de témoins craintifs ou amorphes - avec Compassion: à la fois pour la conscience de cet enfant qui est encore comme une cire vierge, molle, et qui est donc en train d'imprimer trace de cette violence en lui et également pour cette mère battant son enfant car, "adulte", ce comportement révèle probablement un "même" enfant intérieur restimulé ayant lui aussi été battu et blessé : 

Quand  j'avais  environ  sept  ans,  je  me  souviens  très  bien  être  allé  dans  un magasin  avec  mon  père  et  tandis  que  nous  entrions  depuis  le  parking,  nous  avons  vu  une  mère battre  littéralement  son  enfant  sur  le  siège  arrière  de  sa  voiture. C'était  un samedi  très  animé  et il  y  avait  beaucoup de  gens  dans  le  parking,  mais  ce  fut  mon  père  qui  s’approcha  de  la  femme et  lui  demanda  de  s'arrêter.  Sa  voix  était  ferme  de  sa  conviction  et  la  femme  cessa immédiatement.  C'était  un  acte  de  courage  car  il  n'y  avait  pas  de  réel  jugement  associé  ;  c'était simplement  une  injustice  qui  nécessitait  une  intervention  dans  l’instant.  De  la  compassion aussi  bien  pour  l'enfant  et  la  mère  était  présente  chez  mon  père,  et  je  crois  que  la  mère  le savait.  Ceci  est  un  exemple  de  la  manière  dont  les  vertus  de  cœur  apparaissent  rarement  de façon  isolée,  mais  plutôt  comme  ensemble  qui  se  tresse  lui-même  de  fermeté  et  de  force  pour une  situation  donnée. 

(James, "Vivre dans le Coeur" p 37, également téléchargeable en première adresse de ce fil).


Dernière édition par la baleine le Dim 26 Juin - 3:22, édité 19 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Dim 5 Juin - 3:44

DIVISER POUR RÉGNER ?


Récapitulation à cette heure 

En ce texte qui précède, au constat d'agrandissements de caractères de certaines lettres - comme d'habitude, soulignements qui ne sont pas de mon fait -, de listes d'icônes qui continuent de m'interpeller avec manifestation de sens, cohérence et intelligence qui ne sont pas non plus présents au départ (en cette conscience de surface emportée par une lame de fond qui me précipite au sol étourdi), l'exemple même de cet enfant battu et ce soulignement d'égard dû à la mère également me rappelle que l'Ouverture inconditionnelle et non-discriminante d'un Vivre Sans Tête pourrait bien avoir été investie et instrumentalisée en amont d'elle et de lui par des abuseurs - des diviseurs de l'humain dont le règne perdure "depuis toujours" avec la formule "diviser pour régner".

la baleine a écrit:
LE "GUIDE PRATIQUE" DE JOHN BERGES...


...m'invite au sens d'écouter mon coeur et de le centrer enfin (...) pratiquement.

http://resonances.forumactif.com/t218-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7673


Dernière édition par la baleine le Jeu 30 Juin - 9:02, édité 6 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 6 Juin - 15:45

<

Depuis le temps que je te lis à la trace - et comme tu dis, "Dieu sait" les multiples références qui se sont succédées sur ce site et ailleurs -, j'avoue que je suis perdu dans la quantité et que je me demande ce qui pourrait bien relier tout cela - quel pourrait être le commun dénominateur.

>

C'est que, peut-être, il est des nuances grossières ou infimes, parfois, qui font toute une différence ?

<

Que veux-tu dire ?

>

Notre structure physique - en sa partie supérieure de notre Arbre - projetant énergétiquement des vibrations dans l'air et qui pourrait s'appeler, inversant la réalité car situant origine en sa manifestation physique et non en une Origine qui précéderait même la pensée comme racine du souffle : "la maison des mots", oblige, pour des raisons qui paraissent évidentes, à articuler des "voyelles" et des "consonnes" eux-mêmes constituant des syllabes constituant des mots. Cette structure la plus élémentaire que je viens de nommer et qui, en musique, pourrait correspondre à l'accord d'harmonie, est déjà un aggloméré vivant (contenant en ses constituants essentiels "organiques" car dynamiques des éléments plus élémentaires que sont les notes). En considérant que de minimes ou grossières altérations de prononciation (de notes d'une gamme ou de lettres d'un alphabet / aleph-beit), dans un accord d'harmonie ou dans une syllabe de mots-constituants-d'une-phrase, peuvent modifier radicalement la musique, je remarquerai par exemple 
l'identité de fonction - comme les consonnes pouvant faire liaison entre deux voyelles, deux syllabes, deux mots ou deux propositions - 
et la différence - pouvant être abyssale - 
entre un "S" et un "Z".

Un exemple d'altération minime ou plus grave - un trébuchement de mots en analyse que Freud nomme "lapsus" ou un trébuchement de gestes-emportés-par-ces-mots que la culture populaire nomme "acte manqué" -, pour ta proposition qui précède, pourrait être : "lire à la trace"... devenant "suivre à la trace", "commun dénominateur" devenant "commun dominateur". Autre exemple: la proposition "J'aime le trafics deS orgones" (ou plus marrant à l'écriture: "J'aime le trafic des Zorgones)... devenant (par le trafic popularisé des arcanes déformés de la pisqu'analyse) "J'aime le trafics des organes".


Dernière édition par la baleine le Mar 7 Juin - 21:11, édité 11 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 6 Juin - 18:18

<

Découvrant le sous-titre de ce fil - "Approche de "L'Art de l'Authentique, un impératif spirituel" (et autres textes fondamentaux de James)" -, je télécharge, imprime et trouve tout au plus 16 pages en une écriture limpide mais non pour autant commode à entendre. 
À côté de cela, tu démarres avec John Berges - un style un peu moins dépouillé, déjà, et qui développe avec ses références propres. 
Pourquoi ce sous-titre validant (?) le mot "authentique" et ce texte des plus concentré, et non "Vivre dans le cœur", par exemple ?

>

Parce que L'Art appelle les critiques d'art qui eux-mêmes se découvrent en leur commentaire, car ni John ni moi ne sommes James mais qu'à l'interSection entre leurs mots et ceux qui me traversent ils m'aident à me nommer.

<

"Authentique" ?

>

Merci, tu m'aides à avancer. En fait, j'étais très pressé. Alléché par les mots "guide pratique", non seulement, après quelques pages d'introduction, je me suis précipité vers ce qui m'avait paru l'essentiel et qui était les définitions des 6 Vertus selon John, mais, une fois encore, refluant vers les origines qui, j'en étais averti, puisaient dans le trésor d'un richissime homme d'affaire américain, je découvrais que toutes "ses" définitions puisaient précisément dans ce texte.
Or John dévoile en amont que le texte "Vivre dans le coeur" est fondamental - le premier que j'avais découvert il y a un temps -, ta question soulignant que moi-même, lisant ces 16 pages de "L'Art de l'Authentique", n'ai trouvé aucune formule magique me garantissant que ma lecture empressée de sa pensée résumée - et qui plus est : dupliquée littéralement - me permettrait de quoi ? Où une authenticité pourrait-elle naître sinon en un lieu où à la fois le maître est et se retire ?

<

Tes derniers mots, dans ta "première" salve de postages, étaient: le "guide pratique" de John Berges m'invite au sens d'écouter mon coeur et de le centrer enfin pratiquement.

>

Et ?

<

Cette écriture est-elle essentielle pour toi ?

>

Bien entendu. Je n'autorise aucun Maître ou maître à évaluer ma prose ou mes actes sinon celui que je me choisi. Etant entendu que, si les lois des hommes confondent parfois des "Z" et des "S" pour asseoir leur autorité sur base de répétitions déformées - des critiques d'art ou d'Art qui se cherchent et, avec du temps, se trouvent -, revient à chaque un de distinguer quoi appartient à qui et de rendre à César ce qui appartient à César.

<

Ok. Je te sens sur la défensive - ça résonne en moi comme ça, disons -, pouvons-nous continuer ?

>

Exact. J'ai choisi une forme d'engagement, en cette partie publique actuelle, qui donnera toujours de l'eau au moulin des dociles répétiteurs imbéciles - roulette de souris. Ici en l'occurrence, j'en dirais trop peu, et hier j'en disais trop - qui dit mieux en mes conditions particulières ?

<

Pardon  : Le pardon fonctionne à partir de la  construction mentale, que chacun d’entre nous fait du mieux qu’il peut, en fonction des circonstances de son expérience de vie, et du degré avec lequel sa fréquence d’amour  sature son instrument humain. 
Quand une personne opère à partir des vertus du cœur, et  des riches textures de ses fréquences authentiques, le pardon est un état naturel d’acceptation.  

Lorsqu’une apparente injustice pénètre dans  notre expérience – quelle que soit sa portée ou que nous nous percevions nous-mêmes  comme cause ou comme effet – nous pourrions réagir initialement  avec les émotions acérées de l’état de victime, ou avec celles du mécontentement, mais ce désordre  émotionnel et cette  distorsion peuvent rapidement être transformés, en faisant l’expérience de la compréhension  --> compassion --> pardon --> appréciation. Ceci est l’équation  qui transforme l’agitation trouble de l’état de victime, ou de co-réaction, dans le creuset  de la lumière, ne laissant que la plus pure fréquence d’amour, dépouillée de tout objet.  

Le pardon est réellement la manifestation  apparente de la compréhension et de la compassion, sans les sentiments épais de la  dualité (soit, le bon et le méchant) qui introduisent généralement la présence du jugement. Il est une expression neutre, sans autre dessein ou objectif que de vous libérer  des griffes du temps, lesquelles sont similaires à des sables mouvants énergétiques,  vous entraînant énergétiquement dans un état émotionnel à base temporelle.
 
C'est extrait de "L'Art de l'Authentique" page 11, j'y ai mis mes espaces.


Dernière édition par la baleine le Mer 10 Aoû - 7:40, édité 13 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Mar 7 Juin - 4:01

>

Concernant un dernier souligné (que j'ai supprimé) d'un bien meilleur écoutant que moi-même (et dont je ne connais l'origine), je retrouve ceci datant de l'année passée:
la baleine le Ven 17 Avr 2015 a écrit:
A ce moment de mon exposition - une deuxième vague d écriture après la première retirée du forum [public] qui comprenait notamment deux nouveaux journaux de rêves -, plusieurs constats. 

1. Au reproche que j ai pu me faire (et d autres me lisant), précédemment, de manquer de pudeur, discrétion ou respect, je substitue maintenant celui de repousser des faits ou de les enrober derrière de "grandes" pensées. 

2. La partie II. de cette exposition - dans son ancienne version que je viens de corriger -, comprenait plusieurs passages dérangeants - manque de simplicité.  Symptôme et mécanisme de défense suite aux expériences passées mais aussi refus de psychologiser et émotionnaliser à outrance lesdits faits que je me vois dans l obligation de ré exposer. Une dualité bien explicite, ici, opposant presque forcement ecriture concrète ou abstraite.
http://resonances.forumactif.com/t94-journal-de-bord-de-mes-ecrits-actuels-sur-ce-site-17-4-15

Où je vois de quelle manière, vu cette tentative de "démonstration" d'une possible alternative aux forums habituels, je prête inévitablement le flanc à la critique facile venant de droite et de gauche. Et comment je me "coince" moi-même, aussi, en me lançant des défis difficiles à relever mais non impossibles, me semble-t-il aujourd'hui (où peut-être (?), j'approche du but ou d'un but qui se serait révélé inaccessible sans l'aide que j'ai reçu au-delà de ce que je pouvais imaginer).

----------

À la question : pourquoi n'ai-je jamais pu me structurer durablement avec une voie - pourquoi cette errance dans le monde des idées et, simultanément et contradictoirement, la recherche ET le rejet des maîtres ? -, je viens de recevoir réponse: répétition des conditions de vie / de mon histoire vécue en ma petite enfance et adolescence - balloté entre une grand-mère, une mère et un père séparés, un pensionnat et une famille d'accueil. 

Je trouve cette réponse dans deux phrases réceptionnées cette nuit au réveil sans penser:
1. "Aspiration de nouvelles grâces de Sri Aurobindo et Mère"; 

2. "De l'innocuité de la respiration quantique".




===========

En 2. j'associe avec la naissance du chanteur aveugle Stevie Wonder
Né prématurément, Stevie Wonder est placé dans une couveuse mais perd la vue à la suite d'une oxygénothérapie avec des niveaux trop élevés d'oxygène[3] qui provoquent une rétinopathie du prématuré[4]. Parce qu'il a survécu, Stevie Wonder se croira toujours porté par la chance[5].
http://resonances.forumactif.com/t193p364-4-2-une-naissance-difficile-et-pourtant#7437

et à ces mots en cet autre fil:
la baleine a écrit:
... je me fais l'effet d'un écriveur-déposeur-de-traces-en-urgence-sur-la-toile né prématurément à l'écriture par abus d'aspiration d'oxygène-nourriture-de-l'esprit: (...) Conscient d'avoir été rendu aveugle aux conséquences de ce "sauvetage" in extremis dans la sphère publique - les ravages des apprentis-sorciers qui s'improvisent sauveteurs, mais des "spécialistes" aussi (...)
http://resonances.forumactif.com/t201-retour-sur-la-periode-ascension-pentecote-2015

En 1., le mot "aspiration", pour ces guides, n'étant pas à entendre dans le sens d'un yoga de rétention du souffle mais plutôt dit "dévotionnel" - engageant dans la pratique la dimension psychique-spirituelle.

http://resonances.forumactif.com/t90p70-mon-histoire-personnelle#1730

-------

Et je trouve encore, concernant la seconde phrase:
... "douceur" qui amenait une autre théorie linguistique, qui attaquait de front les wingmakers pour ce qui serait de l'innocuité de la "respiration quantique"
http://resonances.forumactif.com/t168p140-3-1-les-monstres-interieurs#3930

Où me serait rappelé ma restriction, depuis, pour "aspirer les Vertus" via le "coeur énergétique" - comme le propose James et que je dois retrouver dans le texte.


Dernière édition par la baleine le Jeu 16 Juin - 11:23, édité 37 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Mar 7 Juin - 8:02

Et je reçois encore en ce second réveil
3. "La guerre au cash" que j'associe immédiatement au chanteur "Johnny Cash"

4. "J'étais bien connu des services spéciaux"




=======

<

Quelle "valeur" attribue-tu à ces éléments qui paraissent remonter d'une "zone inconsciente" - à la lisière entre l'état de sommeil et de veille - ; et comment traduirais-tu tout ces matériaux en référence à ce qui a déjà été déposé sur la toile ?

-------

DES PERCEPTIONS DE LA "THEORIE DU COMPLOT"

https://fr.sott.net/article/26872-De-la-deconstruction-officielle-des-vilaines-theories-du-complot




>

Tout d'abord, rappeler l'opération en cours, avec les attentats évidemment et exclusivement attribuables à des intégristes-musulmans-coupeurs-de-têtes-en-direct-à-la-télévision-ça-s'est-passé-près-d'chez-vous, qui consiste, depuis un temps - dans la foulée des émissions bon chic bon teint prévenant le petit peuple du risque d'abêtissement certain qu'il y aurait à fréquenter la toile Internet et, mis en présence de certaines "infaux" (traduire : informations fausses), à oser sa capacité autonome de penser. Non, mieux vaut s'interdire immédiatement de penser en se mettant à saliver et à aboyer comme de bons chiens pavloviens.

http://resonances.forumactif.com/t122p42-un-retour-sur-autour-du-13-novembre-2015-que-s-est-il-passe#3558

Risque considérable, donc, pour les lambdas - de penser par eux-même voire, ce qui serait un comble, de se mettre à critiquer télé-radio-décervelage qui elle, bien entendu, ne peux que dire en boucle rien que la vérité toute la vérité -, mais facteur aggravant si, de plus, on appartiendrait à un "public fragilisé" - par exemple fréquentant un "centre psychosocial". Lequel "assisté" serait moins capable encore que monsieur-tout-le-monde de ne pas se laisser bêtement séduire, capter, fasciner, terrifier, par les lumières clinquantes du sensationnalisme ?

--------------

Sous cette réserve, donc - que James résume de ce qui précède par les mots "acculturation", je cite (bas du message)...
... là où "l'acculturation du social" est culture en serre de la peur (comparer cet oeil et ce regard malicieux, par exemple, avec la symbolique des "illuminatis" et toute une construction "savante" et terrifiante sur la toile - et y compris jusqu'à ce point de basculement, pour moi, sur ce site résonances).
http://resonances.forumactif.com/t218-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7676

... je pourrai tenter de poursuivre mon chemin singulier-pluriel - ou art(iculation) du Je-Nous

http://resonances.forumactif.com/t90-mon-histoire-personnelle#1376


Dernière édition par la baleine le Sam 16 Juil - 3:16, édité 17 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Mer 8 Juin - 2:06

D'un fragment de mon histoire tissée avec d'autres chercheurs sur la toile, mis-à-part l'épisode psychologies.machinchose où je retrouvais Cat, il y a donc eu l'assez long interlude via le site centreaide.com où j'ai réceptionné deux infos capitales que m'avait fait parvenir une certaine "Isis" croisée sur l'ancien site consacré à Sri Aurobindo et Mère - un article d'Anton Parks et un feuillet, précisément, qui présentait une proposition conçue et cadrée temporellement par James - à l'époque, je ne connaissais ni l'un ni l'autre - pour l'exercice de ladite "respiration quantique".

Cette expression "nouvelles grâces" me rappelle la date anniversaire de Mère - je n'y avais absolument pas pensé car je ne connaissais pas cette date -, avec, pour ceux qui s'en souviendront, émergeant du puits de sommeil sur centreaide.com ce jour là, la chanson "Ella". Y était déjà question - cf. Stevie Wonder récemment - de jazz et de blues - l'Afrique et les colonies esclavagistes initiées par des humains, et selon Parks et Michael Cremo, une toute autre histoire (et voilà que débarque, à ce moment de mon racontage, l'autre chanson "Verte campagne" où, via Google, je retrouve cette adresse: 
http://resonances.forumactif.com/t174p154-3-2-que-le-sens-etait-dans-la-langue-federatrice#5065 ).

Dans le début de reconstitution de ce Journal de rêves éradiqué de ce site, je trouve :
Ma mère me dit que je serais resté "prisonnier" dans son ventre 10 mois - et non neuf -, sorti avec des piqures et le cordon autour du cou. Exposé sur le dos dans une couveuse - derrière les vitres d'une couveuse, si cela évoque, par rapport au rêve, quelque chose pour vous. 
... le rêve est survenu au moment où, derrière la vitre d'un ordinateur, j'ai essayé de "me nommer moi-même" - dans deux forums qui présentaient une section "privée" -, le forum étant comme une représentation symptomatisation de ce besoin, pour moi, d'une part de parler dialoguer la question de l'interplan ou de l'interface psychique - spirituel, d'autre part de mettre en oeuvre une forme d'autothérapie assistée. Pour ce faire, je "vole" le regard qui me permet de me fonder, de me prendre en charge, de me faire re naître avec le langage, l'écoute, le guide intérieur qui me parle à travers le rêve, avec la question de l'espace de l'autre dans lequel "je m"implante" comme un nouveau germe dans une matrice symbolique:
http://resonances.forumactif.com/t60p14-reve-psychologie-et-spiritualite-journal-de-reves

Par extension, pour le rêveur-deposeur-de-signes-sur-la-toile, "famille d'accueil" se transpose donc aux forums et à "stages de musique" - cf. Journal vidéophonique et rêves laissés sur le site d'Aurobindo et Mère - , et "naissance physique" à "renaissance symbolique".


Dernière édition par la baleine le Jeu 16 Juin - 13:21, édité 5 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Jeu 9 Juin - 6:02

Bien décidé à m'orienter vers un essentiel pratico-pratique (tel que suggéré avec le premier sous-titre situé au commencement de ce fil) et à poursuivre, néanmoins, sur les éléments 3 et 4 réceptionnés, remonte une phrase étonnante. Je me dis: "Ah non, Z'allez pas recommencer à me détourner !". Comme d'habitude, une phrase absurde (?) si prise au premier degré, ou bien faut-il admettre des possibilités de superposition de sens ? J'adhère à l'idée : ce qui ne se reconnaît pas sur un plan symbolique se symptomatise dans "la réalité" - qui donc, n'est jamais seule, mais plusieurs enchevêtrées dont le but serait éveil (ou réveil) de conscience. Je renonce donc à transcrire cette cinquième phrase, remonte en ce texte pas loin pour envisager une suite d'associations sur les derniers éléments qui précèdent, et finalement, réalise que la phrase d'aujourd'hui serait une proposition supplémentaire pour renforcer la lecture symbolique. Non seulement elle me paraît la renforcer, mais de plus, converge étroitement avec, en mon repérage dans le texte de John, la première balise que j'ai identifié.


Concernant cette balise, je renonce à citer dans le texte de John. Ce que je crois avoir reconnu - de mes propres lectures et vécus antérieurs - fait effectivement jonction avec des références anciennes tout en donnant une orientation assez différente. Je m'explique. Le but serait d'orienter vers l'attraction, en notre espace psychique, d'une valeur objective en suspension dans l'air nommé Vertus de (ou du) coeur. Et cette perspective commence là où d'autres si pas s'arrêtent, du moins laissent le chercheur en rade, risquant de le perdre en manque de boussole pour cet essentiel.

Je commence par retrouver un nom bien connu - une vedette du show bizz pour consommateur de spiritualité dans le supermarché des idées -: Jiddu Krisnamurti. 

---------


Mais moi mon colon, celle que j'préfère, c'est celle de 14 - 18:



Depuis que l'homme écrit l'Histoire, 
Depuis qu'il bataille à coeur joie 
Entre mille et une guerr's notoires, 
Si j'étais t'nu de faire un choix, 
A l'encontre du vieil Homère, 
Je déclarerais tout de suit' : 
"Moi, mon colon, cell' que j'préfère, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit !" 
Est-ce à dire que je méprise 
Les nobles guerres de jadis, 
Que je m' souci’ comm' d'un' cerise 
De celle de soixante-dix ? 
Au contrair', je la révère 
Et lui donne un satisfecit, 
Mais, mon colon, cell' que j'préfère, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit ! 
Je sais que les guerriers de Sparte 
Plantaient pas leurs epé’s dans l'eau, 
Que les grognards de Bonaparte 
Tiraient pas leur poudre aux moineaux... 
Leurs faits d'armes sont légendaires, 
Au garde-à-vous, j'les félicit', 
Mais, mon colon, cell' que j'préfère, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit ! 

Bien sûr, celle de l'an quarante 
Ne m'a pas tout à fait déçu, 
Elle fut longue et massacrante 
Et je ne crache pas dessus, 
Mais à mon sens, ell' ne vaut guère, 
Guèr' plus qu'un premier accessit, 
Moi, mon colon, cell' que j'préfère, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit ! 
Mon but n'est pas de chercher noise 
Aux guérillas, non, fichtre ! non, 
Guerres saintes, guerres sournoises 
Qui n'osent pas dire leur nom, 
Chacune a quelque chos' pour plaire, 
Chacune a son petit mérit', 
Mais, mon colon, cell' que j'préfère, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit ! 
Du fond de son sac à malices, 
Mars va sans doute, à l'occasion, 
En sortir une - un vrai délice ! - 
Qui me fera grosse impression... 
En attendant, je persévère 
A dir' que ma guerr' favorit' 
Cell', mon colon, que j'voudrais faire, 
C'est la guerr' de quatorz'-dix-huit !

http://www.paroles.net/georges-brassens/paroles-la-guerre-de-14-18


Je veux dire, à chacun sa p'tite originalité pour ses références à batailler dans un salon de thé, mon préféré qui dit la même chose différemment, perso, s'appelle Jean Klein. Et le lendemain de "L'appel du 18 juin" du Général libérateur de la Gaule d'Astérix - qui est donc le 19 juin 2014 -, c'est la réponse de Cristobal sur son site libérateur de l'humanité - je rigole, quoique.


Dernière édition par la baleine le Sam 18 Juin - 13:18, édité 10 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Jeu 9 Juin - 7:07

Ma phrase de mon réveil de cette nuit: 

5. Une nouvelle tentative d'effraction a eu lieu







Ce qui me rappele ? une expérience majeure de Sri Aurobindo - s'cusez moi les colons, on a les illustres parents de substitution que l'on peut. Où il aurait appris, réalisé expéri-mentalement que les pensées étaient comme des moustiques qui pénètrent de l'extérieur dans notre cerveau.

Cette phrase serait une sorte de bilan de ma journée d'hier où, première balise identifiée, donc: n'ayant pas été en observation de l'envahissement d'une nuée de moustiques appelée "pensées" (en l'espace de captation possible de Vertus de coeur, par suite, ou pas trop éloigné dans le temps), conséquence "réelle" et / ou "imaginaire" - les deux intimement noués ? - serait signalée.


Dernière édition par la baleine le Dim 12 Juin - 18:16, édité 7 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.1 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum