5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 5:54

PARTIE II


Madame M.


    Les mots que j'ai entendu prononcé, de votre part, non pas comme vous dites au début de votre conclusion "à l'audience du 27 avril 2016" mais lors de ma demande de report de cette audience, c'est: "Je suis inquiète, il y a de la violence." Je met sur le compte de cette inquiétude persistante l'ensemble de vos écrits.
    Il m'est très difficile - dès réception de votre première lettre recommandée du 15 septembre 2015 et par suite dans une avalanche de problèmes qui se sont révélés sur cette base - de faire la part des choses sans prendre sur moi ce qui ne me concerne pas. 
Pour ma part, je me souviens avoir dit au juge que vous étiez intervenue "dans un conflit de voisinage" de façon "très maladroite". De quoi était-il question ?
S'était-il déroulé, avant que j'arrive dans cette maison, des heurts voire un conflit pour cause d'incommodage, déjà, dû à une activité de musicien ? Le locataire précédent - non musicien - me cédant l'appartement, m'a dit avoir, disons, protesté vigoureusement auprès du voisin du dessous car, à l'époque, il jouait de la trompette. 
Je suppose que les répétitions de votre plainte au sujet du bruit, d'une part, et du conflit de voisinage, d'autre part, dans vos trois lettres, sont à contextualiser et à relativiser. En ce sens que je peux bien imaginer déception, de votre part, de découvrir une apparente répétition d'un scénario précédent, mais qu'il ne me paraît pas normal d'être chargé non pas outre-mesure mais de façon totalement injuste qui résulterait de votre point de vue particulier voire désinformé.

    À mon entrée, je vous ai immédiatement informé de mon état de musicien et vous m'avez informé de la réciprocité concernant mon futur voisin du dessous. J'ai cru percevoir, déjà à ce moment-là, une inquiétude et un soulagement, en ce sens que SI j'étais également musicien, ALORS, ce dérangement pourrait du moins être équitablement partagé. 
Ce voisin et moi avons tout d'abord sympathisé. Nous avons joué ensemble et, durant une période, il a reçu des cours en échange d'un troc amical qui était partage de sa connexion Internet. Lors de cette période, nous jouions assez fort avec des instruments électroniques et vous n'avez reçu aucune plainte.
    Lors des travaux où j'ai déménagé provisoirement des objets à l'étage, vous-même passant dans votre maison dites que vous avez constaté "à plusieurs reprises le bruit tonitruant venant de votre appartement via votre piano". Je suppose qu'il devait s'agir de mon piano électronique car, concernant l'acoustique, celui-ci est venu après les travaux et j'y ai joué très peu. Or, là également, vous n'aviez reçu aucune plainte et pour cause: les voisins du dernier étage m'avaient dit et redit que la musique ne les dérangeait absolument pas, au contraire, et l'étage intermédiaire était encore inoccupé.
    Nous avions convenu qu'en cas d'emménagement de mon piano acoustique, je prendrais toutes les mesures nécessaires afin de trouver un accord à l'amiable avec l'ensemble du voisinage. Mon piano est resté le plus longtemps possible dans l'ancienne maison et, lors de cette période, sur ce sujet, vous n'avez pas non plus reçu de plainte de quiconque. 
Pourtant, à lire vos différents dépôts recommandés, je serais une sorte d'irrespectueux personnage - bruyant, mauvais payeur, et pour comble : un danger public permanent. Votre première lettre du 15 septembre 2015 vous fait parler en votre nom propre, votre seconde lettre du 1er novembre 2015 vous fait dire: "Nous... les autres locataires et moi-même... inquiétude permanente..." en ré-invoquant l'événement du 1er novembre, c'est-à-dire deux mois après et qui ne concerne pas la musique, et associez ce "nous" collectif à un refus solidaire de "dégradation des communs" concernant la porte du studio de ce voisin.
    Je suis entré en 2011, et selon votre "thèse" implicite, jusqu'au 11 septembre 2015, c'est-à-dire pendant cinq ans et demi, j'aurais témoigné d'une occupation de votre logement n'occasionnant de problème ni aux locataires, ni à vous-même - loyers impayés sont régularisés en parfaite faculté de solutionnement à l'amiable entre nous -, et puis soudain, à partir du 11 septembre, catastrophe, je deviendrais un empêchement de vivre en paix en "votre" maison pour tout le monde ?


-------------------

    Que s'est-il donc passé le 11 septembre 2015 ?; mais auparavant, en aval - conséquences ? -, et par suite, en amont - contexte s'insérant dans la contextualisation la plus large proposée à la Partie l ?


Dernière édition par la baleine le Ven 29 Juil - 6:43, édité 1 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 5:57

    Vous paraissez étonnée que j'arrête paiement de trois loyers, suite à votre première lettre recommandée, je me cite: "pour cause de rupture unilatérale de la communication". Je tente de définir tout d'abord ce qu'a été cette rupture - de quelle manière elle s'est manifestée avant et après votre première lettre - et ensuite ce qu'en ont été les conséquences pour moi et le voisinage, précisément, détériorant le climat dans notre maison.


14.9.2015, à 6h41: "Bonjour madame. Suite à mon précédent appel, avez vous précision concernant horaire de la présence du voisin du dessous dans votre immeuble (celui-ci refusant toute communication saine et toute négociation) ? 
    Ce message témoigne tout d'abord, comme je l'avance dans ma lettre recommandée du 24 avril 2016, qu'au moment où, lendemain matin du 11 septembre, je découvre les conséquences du conflit structuré depuis longue date avec ce voisin musicien et qui semblait s'être tassé, la relation s'était précédemment endommagée à un point tel qu'il ne m'avait pas été possible de me mettre d'accord avec lui pour, préférentiellement, utiliser le piano plus adapté à mes compétences de musicien classique en ses absences régulières - puisqu'il paraissait suivre des cours à l'extérieur.
Ce que j'avais tout d'abord réceptionné au travers de sa porte close était : 
J'ai arrêté de jouer de la guitare pour toi, je ne veux plus t'entendre, tu n'as qu'à jouer sur ton clavier électronique !
 !! Ce monsieur aurait "arrêté de jouer de la guitare pour moi" !!!? Qui le lui a demandé ? Pas moi, en tout cas ! Et donc "en retour", dès lors, il prétendrait m'interdire d'utiliser mon piano !

Ce "Suite à mon précédent appel" indique qu'avant l'événement du 11 septembre et avant l'emménagement de mon piano, nous communiquions vous et moi de vive voix; et que les mots "celui-ci refusant toute communication saine" et toute "négociation" révèlent qu'en dépit d'un conflit qui nous opposait, j'avais fait la démarche qui était de tenter de trouver un accord à l'amiable avec lui sur ce point
    Que vous avais-je dit lors de l'échange téléphonique ? Que j'étais désolé de m'être fait nouvellement plaisir avec un de mes deux piano nouvellement arrivés en pratiquant la méthode de composition des jazzmen qui cherchent sur leur instrument et que je sollicitait votre intervention pour la suite ! Je n'avais pas même joué une heure.
À cette première occurrence, ouvrant la porte à la requête de mon voisin, ce que j'avais recueilli c'était:
Ta musique de m...., tu arrêtes !
à quoi j'avais répondu avec calme et amabilité :
Tout ce que tu veux, du moment que tu me le demandes gentiment !
Dès lors et durant plusieurs jours voire ? une semaine à plus, je n'ai plus touché mon piano, attendant votre réponse pour ne pas ré-envenimer la situation.
14.9.2015, 10h12:
"Bonjour madame D., suite de mes deux messages de ce matin. Vous me dites hier avoir reçu "beaucoup de plaintes". De qui parlez vous et de quelles plaintes s agit il exactement - la teneur exacte. Merci de préciser également quel matériel aurait été "abîmé" ce que vous auriez constaté. Ceci afin que je sois en mesure, le cas échéant, de compléter voire de rectifier certaines informations. Merci."
Concernant la porte du studio, le prétendu "vol des clés" et la "détérioration des communs", qui parle de quoi en témoin direct assumant sa parole ? Étiez- vous présente lors de l'événement du 11 ? Si non, vous l'évoquez à partir de quelle(s) source(s) ? Pourquoi ne citez-vous pas vos sources au moins pour le contenu dans ce qu'elles vous auraient dit ?
19.9.2015
Étonné de votre courrier recommandé réceptionné hier dans ma boîte, vous répondrai en temps utile.
    Mais, me dites-vous devant mes voisins témoins : vous pouviez répondre ! Répondre à quoi sans ces précisions que je vous demandais ? Répondre à ça: "je vous rappelle la règle"; "je vous conseille d'aller jouer ailleurs"; "je ne tolérerai plus de telles manifestations"; "la prochaine fois la police SERAIT IMMÉDIATEMENT APPELLEE SUR LES LIEUX" (par qui ?) ?? J'appelle cela: abus de votre position de propriétaire / menace / protectionnisme / maternalisme. Ou faudrait-il dire: provocation ? 
   Ce qui précède, sur un plan matériel de faits, est limpide: après le 11 septembre - et bien avant, dites-vous, que je vous évite dans la rue (comme si le problème était venu de mon choix) -, vous avez fait usage ET des lettres recommandées, ET de l'appel "en conciliation" pour ROMPRE la communication avec votre locataire alors que, paradoxalement, celui qui avait tenté ET avec son voisin, ET avec vous de simplement faire usage, en tant que locataire à part entière, de son droit légitime d'existence et d'activité primordiale en son lieu de vie était livré à du flou artistique, des superlatifs et des généralisations.
    Car que nous apporte de plus votre lettre appelée "Conclusion", pour ma critique qui précède ?
    J'ai répondu à ma manière : les deux premiers messages téléphoniques sont datés de la veille de votre premier envoi recommandé et les trois mois manquants de loyer couvrent la période située entre le premier recommandé et le second (septembre octobre novembre 2015).


Dernière édition par la baleine le Sam 3 Déc - 20:49, édité 2 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 6:03

5.4.2016
Madame. Pouvez-vous m'envoyer sur cette messagerie ou ma boîte vocale coordonnées du chauffagiste qui n'est pas venu chez moi le jour prévu ? Merci d'avance.

7.4.2016: Madame. Je constate à l'instant une nouvelle anomalie concernant cette fois la porte d'entrée principale: ma clé n'y pénètre plus - je ne sais plus rentrer chez moi.

Les messages qui précèdent sont plus récents et là non plus je n'ai reçu de réponse. Quelques jours enfermé dehors, ensuite la serrure, mystérieusement, se trouve inversée dans la porte et, porte du jardin fermée et clé disparue, je me trouve enfermé dedans...

Je n'ai plus de temps pour poursuivre un récapitulatif mais il me semble, comme on dit diplomatiquement, qu'il y aurait matière à se poser et à poser des questions.


Dernière édition par la baleine le Lun 11 Juil - 11:05, édité 2 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 6:10

PARTIE III



Je trouve dans les lettres recommandées de madame M. du 15 septembre 2015 et du 1er novembre 2012 (ces deux lettres introduisant sa requête en justice de paix du 4 avril 2016)

* Mis à part un des motifs invoqués qui la concernerait légitimement - c'est-à-dire à part entière en tant que propriétaire du bâtiment que j'occupe avec d'autres locataires 
en ce sens que 
1) témoin direct du constat de défaut de paiement de ma part (via ses extraits de banque) 
2) ce défaut de paiement lui occasionnant un préjudice à elle-même
3) selon ses dires dans cette requête du 4 avril qui seraient quatres loyers impayés des mois de, je la cite: "janvier, février, mars, avril 2016"


* Deux autres motifs qui seraient, je la cite encore: porte "massacrée" et "vol de clés".

Or ce n'est pas quatre mais trois loyers manquants qui ne sont pas les récents et derniers mois d'occupation, mais septembre, octobre et novembre 2015.


Je fais remarquer

1. Que mes deux premiers messages téléphoniques sont datés de la veille de son premier envoi recommandé 

2. Que les trois mois manquants couvrent précisément la période située entre ce premier recommandé et le second (septembre octobre novembre 2015).

En thèse proposée dans les parties précédentes :

1. Madame M. m'aurait jugé, condamné et aurait relayé "des bruits" par ce recommandé sans me donner au préalable la parole me permettant de me défendre et que nous rêglions ce problème dans les meilleures conditions possibles pour les différentes parties concernées ;

2. Il n'y aurait pas d'un côté un locataire mauvais payeur (quatre loyers manquants pour ces quatre derniers mois) et de l'autre - par surcroît - bruyant et "fou furieux", mais deux faits concomitants lui étant liés.

------------

Dossier, référence aux pièces, ce qu'on demande, pourquoi on le demande;
2 fois dix minutes.
    Je ne suis pas juriste, ce qui précède étant les indications que j'ai réceptionné du juge lors de ma demande de report de la comparution. Dans ce qui suit, je tente de faire avec ces éléments réceptionnés.
    Je me rappelle cette autre citation où je pourrais remplacer le mot "science", dans la phrase, par le mot "droit":
En science, la charge de la preuve revient à celui qui émet l'hypothèse, pas à celui qui la conteste.
    À de nombreuse reprises, dans ses deux premières lettres recommandées et le dernier document nommé "Conclusion" - trois lettres d'accusations et de diabolisation de ma personne -, madame M. répète ce qu'elle a déjà dit avec quelque nouveaux "faits" - ou prétendus tels -, mais pour l'essentiel fondant son raisonnement, étayé de trop peu d'éléments matériels.
Elle annonce, en prime, de nouvelles révélations anonymes ou vaguement citées lors de la comparution orale et que je nomme encore des bruits, alors que, si j'ai bien compris, la procédure ici concernée - et toujours en cours - prévoit pour chaque partie l'envoi préalable de pièces écrites. Je m'étonne de cette intention annoncée et demande vérification de sa conformité légale au greffier lors de mon dépôt de cette conclusion.
    Bien sûr, cette requête ne constitue pas un procès en bonne et due forme et, compte tenu de ces conclusions que je lui apporte, j'ignore quelles sont maintenant les intentions de madame M. pour l'avenir. S'il s'avère qu'elle souhaiterait toujours, si j'ai bien compris, considérer cette requête en tribunal de justice de paix comme une pure formalité d'usage et me faire un procès, ultérieurement, pour quelques loyers impayés et une porte coupe-feu qui semble toujours tenir la route, pour ce qui est de la procédure, à sa différence dans ses lettres, je m'abstiendrai de lui donner des conseils, et moins encore des ordres ou de brandir des menaces, dans la mesure où je ne pense pas que cela soit la méthode appropriée, entre toutes parties, pour résoudre des différents à l'amiable, et moins encore en contexte de conflit opposant des tiers, et vu que je ne suis ni son professeur, ni son élève, ni un subalterne parce-qu'en retour de l'occupation d'un logement qu'elle met à ma disposition d'usage je lui paye un loyer.
    Je conteste non pas certains éléments factuels de ce que madame M. apporte pour étayer un dossier à ma charge et justifier sa requête, mais la légitimité de celle-ci, purement et simplement, en ce que, si j'ai bien compris, appel en justice dite "de paix" existe pour vérifier possibilité de conciliation de parties inconciliables. Or, personnellement, j'ai commencé à me désolidariser de certaines obligations humaines et légale dès l'endroit des questions que j'ai rassemblé dans la partie II qui a fondé sa diabolisation ET MA STIGMATISATION PROGRESSIVE AUPRES DES LOCATAIRES DE LA MAISON QUE JE LOUE, questions qui sont restées sans réponses et ce qui s'en est suivi.

     Nous nous trouvons donc maintenant dans une situation beaucoup plus délicate à solutionner "qu'au départ" - avant cet événement du 11 septembre 2015.
    Madame M. - s'appuyant en méconnaissance de cause ou en désinformation sur certains éléments gonflés ou mensongers, mais en tout cas non-contextualisés -, semble souhaiter, via sa requête, mon expulsion pure et simple de mon appartement avec en prime des émoluments. Or je ne pense pas "mériter" cela, car avec ce qui précède, mes seuls messages SMS mis en présence des loyers impayés et de ses lettres recommandées permettent de voir se dessiner une toute autre cohérence que celle, simplette et plus que caricaturale, qu'elle s'attache à faire apparaître.
    Non seulement je ne crois pas le mériter - comme une correction administrée à un gamin par une mère s'interposant dans une bagarre de cour d'école et prenant parti de manière abusive -, mais comme je l'ai dit dans ma lettre recommandée, j'estime avoir subi des préjudices. Pour les multiples travaux ayant délogé de chez moi des objets et m'ayant occasionné deux vols, pour L'INTRODUCTION ET LE SUIVI / ESPIONNAGE SOUPÇONNÉ EN MON LIEU PRIVÉ D ÉTRANGERS POUR CAUSE DE TRAVAUX OBLIGATOIRES ET AUTRES "FINITIONS", SI L'ON PEUT DIRE (voir la Partie I.).

    Tout ceci me demande réflexion et à ce stade - vu le calendrier fixé pour mon dépôt réciproque de ma conclusion et vu la complexité de la situation -, nous sommes trop court, j'en réfère donc au juge pour la suite.


Bien à vous,

B.M.


(fin de la citation)


Dernière édition par la baleine le Sam 3 Déc - 20:54, édité 4 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 9:42

NON-MISE-EN-OEUVRE DE LA VERTU "COURAGE"


<

Ce que je retiens pour le moment de tout cela, c'est qu'après "diagnostic" d' "incohérence" posé par la police et leur suggestion de revenir avec une liste de faits datés, si je comprends bien, 1. tu as retiré l' "affiche" dénonçant sur ce site l'agression physique et 2. tu n'as pas déposé cette plainte, finalement. Pourquoi ?

>

Je n'avais pas compris que, dans lesdites "6 vertus de coeur", l'une d'entre elles - courage - requérait ici que je la maintienne.

Comme dit à l'articulation de ces fils 5.1 et 5.2 - je cite: 
confondant amour avec faiblesse et lâcheté (complicité passive)
j'ai cru naïvement qu'en appliquant à cette situation une modalité du "pardon" (qui était de lui témoigner de l'indulgence), cela rendrait service à l'objectif m'ayant paru prioritaire qui était de ne plus marcher dans le piège (dont je l'imaginais en partie victime) tendu par un ennemi commun, à savoir "diviser pour régner".

<

Faiblesse lâcheté ?

>

Le "diagnostic" avait constitué un stress supplémentaire.

Consultant mes notes ça me revient - et les choses ne sont pas aussi "simples".

J'avais retiré mon "affiche" de ce site - je la remet avec le premier titre:
http://resonances.forumactif.com/t219-qui-a-provoque-qui

Après le mouvement de la sonate de Beethoven, avec un nouveau rêve, je m'éveille et en tête un thème d'une symphonie de Mozart.

Mon analyse traduisait en partie: rejouer du piano (cf.dépôt de mes "conclusions" ci-dessus) ! Je confirme tout d'abord mon audition des harmonies à l'oreille.

Ensuite pause, et je reprend l'impromptu de Schubert.

Il vient à ma porte, me traite cette fois de "vieux shnock" en ajoutant: "Tu fais ch... tout le monde ici, TU PAIES PAS TES LOYERS DONC TU JOUES MOINS FORT".

Je joue moins fort, il revient, je n'ouvre plus, il hurle et (à son tour) se déchaîne sur ma porte.

Ensuite il ouvre mon boîtier électrique et coupe l'alimentation.


Dernière édition par la baleine le Lun 11 Juil - 13:42, édité 10 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Lun 11 Juil - 12:58

C'est suite à cela que je re - décide de porter plainte et que s'ensuit... une agression verbale au bureau de police.

D'où je retourne avec, en prime, le diagnostic (les policiers semblaient unanimes).


Dernière édition par la baleine le Ven 29 Juil - 6:49, édité 2 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Mer 13 Juil - 22:04

3 icônes me ramènent ceci:
La surveillance vidéo, la captation d’image et la sonorisation d’un lieu ou d’un domicile...
En savoir plus sur http://www.alterinfo.net/France-installation-d-un-Etat-policier-partie-1_a121612.html#9bIviCwThfHu9Qwi.99

Alors que tu me demandais à cette adresse:
http://resonances.forumactif.com/t220-5-2-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7788
la baleine a écrit:
<

Tu te reproches de ne pas être dénué d'affect dans ton lieu de vie en principe privé...

Comment ce / ces voisins ont-ils pu être informés de l'état psychique que tu décris ?
Faisant écho avec ce passage
... INTRODUCTION ET SUIVI / ESPIONNAGE SOUPÇONNÉ EN MON LIEU PRIVÉ D ÉTRANGERS POUR CAUSE DE TRAVAUX OBLIGATOIRES ET AUTRES "FINITIONS", SI L'ON PEUT DIRE (voir la Partie I).
qui se trouve à la fin de la Partie III. du dépôt de mes conclusions à cette adresse:
http://resonances.forumactif.com/t220p14-5-2-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7799


Je suis juste un musicien qui a peut-être poussé très loin - dans son métier et dans sa recherche de vérité non-divisée -, le sentiment de responsabilité, et à première mauvaise vue, je pourrais conclure, dans le chef intrinsèque d'humains "complices" d'un système, à de la foncière malveillance. 
Avec le recul, je vois sincèrement les choses différemment. L'ennui, c'est que, dans cette société, bonne volonté et amour sont souvent pris pour de la faiblesse et foulés aux pieds.


J'entend qu'une seconde adresse, d'une certaine manière, me renverrait à ma nouvelle et à ce passage en particulier:

Comme le voisin de mon rêve sait traduire l’énigme à toute allure, le bellâtre sait danser, en remettre une couche de sensualité. Profitant de son absence, je m’immisce encore, j’interroge plus avant ma voisine qui m’examine. 
 
C’est alors que m’arrive une vision. L’école maternelle, cette grande femme dont j’étais tombé amoureux – j’avais 7 ans. On n’est pas sérieux quand on n’a que sept ans mais moi, à cet âge là j’avais déjà vécu des siècles. J’aimais bien quand elle me regardait, la prof de la maternelle. Entreprenant, j’étais prêt à tout pour lui plaire, je levais le doigt pour qu’elle m’aime et elle n’avait qu’à lever le petit doigt pour que je m’exécute sur le champ. Elle était belle et sous son regard mon petit arbre grandissait, poussait ses bonnes feuilles vers le haut. Un jour d’automne, brutalement, un homme l’a remplacé et mes bons résultats ont chuté, je n’ai plus jamais dessiné des feuilles de platane.  

http://resonances.forumactif.com/t115-une-apparition


En résumé, je pourrais entendre que ces trois icônes m'inviteraient à approfondir mon commencement d'écoute des rêves 4 et 5.

http://resonances.forumactif.com/t218p28-5-1-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7738

http://resonances.forumactif.com/t218p28-5-1-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7742


Dernière édition par la baleine le Jeu 14 Juil - 7:23, édité 9 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Jeu 14 Juil - 2:51

<

Le candidat est seul à crever sur sa version qu’il traduit à toute allure – mal, bien entendu. Il ne doute de rien, croit qu’il va décrocher son prix de consolation par un saut par-dessus les platanes. Il traque le mystère de la vie dans des textes et ne pense pas tirer parti de cet aveu touchant, de cette fine humilité : "je ne sais pas danser". L’ange de la connaissance s’est-il incarné sur terre pour n’être pas touché par notre grâce car nous n’avons pas su le reconnaître alors qu’il passait près de nous ? En étant mieux inspiré pour sa traduction, mon double aurait pu t’écouter, aurait dû délaisser sa cadence infernale. Il t’aurait soufflé à l’oreille « Un deux, un deux toi » et nous aurions dansé une version lente de la latino cubaine ; plus de chaise entre nous, plus de baratin entre ton vrai toi et mon vrai moi ; j’aurais su ne pas te quitter des yeux et en retour tu m’aurais soufflé à l’oreille le mystère de ta beauté ; j’aurais enfin compris pourquoi elle m’émeut toujours, j’aurais retrouvé l’amour pur que j’avais connu, mon amour platonique pour ma belle institutrice. 
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Ven 15 Juil - 6:00

UNE BASSE DESCENDANTE DANS UNE SYMPHONIE DE MOZART

>

Vers le milieu de la journée, je notais hier - cf. l'hexagramme de l'outil numéro deux:

1. (A)ppréciation.

Reconnaissance pour l'aide reçue avant-hier et ce matin, à savoir:
- pour l'inspiration accompagnant les postages qui précèdent et l'apaisement qui en avait découlé;
- pour le retour reçu sur le rêve 5 me suggérant de baisser mon haut niveau d'exigence (où m'a été clair ce fonctionnement: je met la barre trop haut qui me paralyse dans l'impuissance);
- pour les mots reçu la veille "ordre de naissance" (que j'ai traduit: "naissance dans l'ordre" / "par l'ordre" qui sera mis dans ce lieu);
- pour les mots reçu le matin: "Avancer dans votre amour" (ce dernier traduit selon la modalité pratique précitée);
- pour la résonance sonore reçue à la relecture de la nouvelle sur les mots: "... le bellâtre SAIT danser" (à la différence du dormeur du rêve 5, majuscule qui souligne le pouvoir qui est assurément le mien et ne peux que se manifester, en ce contexte, dans la mesure où je laisse désormais derrière moi ces extrêmes "dia-boliques" - au sens étymologique: qui divisent - de ma trop haute exigence générant réactionnellement ma défection et ma conclusion faussée d'impuissance). 

3. (P)ardon.

Cette prise de conscience (compréhension) ne pouvait qu'induire pardon adressé à moi-même pour toutes mes errances passées (dont les plus récentes).

4. (H)umilité.

Cette qualité ne pouvait qu'être sollicitée par la phrase reçue "(mise en) ordre de (nouvelles conditions de) naissance". Par rapport à la scène du rêve 5, Humilité (rs) dans des actes posés au niveau matériel tranchant sur une "pensée haute"; poésie et musique aussi - la basse descendante avant la reprise suivant la demi-cadence dans l'exposition du premier thème de la symphonie de Mozart.

6. (C)ourage.

Je disais: pas de "volontarisme", c-à-d pas d'effort démesuré ni de mise en compétition avec moi-même. Cette sixième qualité étant plutôt ici effort de pondération dans la remobilisation et l'investissement plus équilibrés de l'énergie reçue en différents postes. Ce qui impliquait des pauses et différentes activités.

la baleine a écrit:
... poésie et musique aussi - la basse descendante avant la reprise suivant la demi-cadence dans l'exposition du premier thème de la symphonie de Mozart.




(0:24 à 0:26)


Dernière édition par la baleine le Dim 17 Juil - 5:37, édité 15 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 16 Juil - 0:34

Bien sûr, cette symphonie associée à un rêve du 1er juillet est indissociable d'un contexte ici manquant. Outre, dans le texte de rêve, par rapport à Beethoven, la mention "technique" d'une "reprise" du degré "bVI" et un traitement / une issue très différente, elle semblait faire suite cohérente et évolutive avec cette phrase
... un moment isolé d'un discours complexe faisant intervenir de multiples instruments d'une symphonie.
à cette adresse 
http://resonances.forumactif.com/t193p392-4-2-une-naissance-difficile-et-pourtant

alors que dans Beethoven - cette page notemment -, j'avais pu développer la convergence que j'y avais trouvé entre vie et pensée en ce moment particulier.

Je retranscris juste de mon journal manuscrit, en différence avec le Beethoven (thème 1 en mineur avec deux fois deux secondes mineures descendantes; thème 2 ton du bVI et compétition bavarde et bruyante entre un bourdon bassiste et un papillon flûtiste): "... la descente (seconde mineure bVI-V insistante avec la sixte augmentée et le mouvement de basse avant la réexposition variée du thème) ne présente aucune résonance sentimentale vers un doloroso plaintif, on se trouve ici dans une vibration joyeuse, solaire, énergique".

En disant que le reproche qui m'était fait d'avoir voulu "me faire justice moi-même" en retenant des loyers était infondé, j'en ai donné la preuve à ma propriétaire en lui réglant trois loyers et remise en route de mon ordre permanent trois jours AVANT réception de cette évaluation dite de "justice" de paix.
Le juge "près du citoyen" et compétent pour jouer un rôle de médiation, voilà le crédit que je lui avais fait.
Mais plus essentiellement, un amalgame entre plan symbolique et réel sur lequel je reviendrai, développant dans ce qui suit pour le réel.


Dernière édition par la baleine le Ven 29 Juil - 6:53, édité 7 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 16 Juil - 1:43

=======

LOUIS DE JONGHE D'ARDOYE ET "CE PLAT PAYS QUI EST LE MIEN"




Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien.


Dernière édition par la baleine le Ven 29 Juil - 8:00, édité 4 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 16 Juil - 2:20

En disant hier "... mots reçu le matin: "Avancer dans votre amour" (ce dernier traduit selon la modalité pratique précitée)" et en bilan de ma journée, me jugerais-je sachant ce que je sais et sachant que d'autres me jugent sans savoir ?
La question sous-jacente à ma quête de justice était pour moi: est-ce que je fais crédit à perte en des humains - ceux-ci sont-ils indignes de mon espoir, de ma confiance voire de ma candeur au pays des calculateurs avertis - roulant en bandes d'initiés - et des cyniques ?
Et je découvre cet homme et bien d'autres avec lui qui résistent, prennent des risques. Et je me dis que je n'ai pas tort de continuer à croire et à espérer dans l'humain, bien que ce qu'il découvre, quittant les beaux quartiers et pénétrant dans l'innommable, me stupéfie encore - même de l'avoir déjà lu cent fois sans parvenir vraiment à y croire. 

À cette heure, six icônes paraissent reprendre ma question laissée en plan sur la route de course-poursuite en voitures de luxe avec des lézards à cette adresse
http://resonances.forumactif.com/t218-5-1-wingmakers-les-faiseurs-d-ailes#7695

je cite:
4. "J'étais bien connu des services spéciaux"


Dernière édition par la baleine le Dim 17 Juil - 7:21, édité 10 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 16 Juil - 11:19

Avec tous les fils créés ou déjà existants dans lesquels j'étais intervenu sur psycho et qui ont disparu, il m'est impossible de rassembler assez d'indices pour trouver une explication plausible reliant mes souvenirs à mes observations récentes ou actuelles. Même sur ce site résonances - où n'ayant pas trié et analysé mes notes afin d'accéder à telle ou telle thématique - je m'y perd. Ce qui suit s'ajoute ou répète donc ce qui peut déjà avoir été dit ici ou ailleurs. 


Dernière édition par la baleine le Dim 17 Juil - 7:24, édité 3 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  la baleine le Sam 16 Juil - 11:36

Ce Louis De Jonghe, je l'ai découvert récemment dans une vidéo et dans un échange de courrier entre lui et l'administrateur du site stopmensonges. 
J'aurais préféré ne pas trouver par son intermédiaire une nouvelle confirmation concernant un même sujet - dont certains antimondialistes soulignent qu'il constituerait la pierre d'angle d'un projet de domination des esprits et des corps via par exemple le programme "MK Ultra" ou "MK Monarch". 
Une nuit blanche supplémentaire à surfer sur cet incroyable sujet, pour moi, et à suspendre mes activités de jour dans un sommeil d'oubli. En parlant de me vivre observé et jugé ces derniers jours dans mes dernières activités, je parlais de ça, qui m'amène une première association:


Dernière édition par la baleine le Dim 17 Juil - 6:11, édité 5 fois
avatar
la baleine
Admin

Messages : 7840
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Liège

Voir le profil de l'utilisateur http://resonances.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5.2 WingMakers / les Faiseurs d'Ailes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum